[Signature de conventions à la Préfecture de Guyane] Favoriser la continuité pédagogique, favoriser les activités au sein des quartiers prioritaires

Favoriser la continuité pédagogique et proposer des activités aux enfants des quartiers prioritaires du territoire au centre des actions de la Collectivité Territoriale de Guyane.

 

Dans le contexte sanitaire actuel, la CTG poursuit son engagement envers les publics en difficultés. Ainsi, ce vendredi 5 juin 2020, Rodolphe Alexandre, président de la Collectivité Territoriale de Guyane, signait avec Marc del Grande, Préfet de la Guyane, et Alain Ayong Le Kama, recteur de l’Académie de Guyane deux conventions en ce sens.

 

Favoriser la continuité pédagogique

La première convention portait sur la continuité pédagogique mise en difficulté ces derniers mois avec le confinement. L’aggravation des inégalités d’accès à l’enseignement à distance engendre aujourd’hui près de 20% de décrochage scolaire.

A travers l’association Guyaclic, cette convention permet d’équiper les établissements de Guyane en ordinateurs fixes et portables. Ce matériel sera ensuite distribué aux familles les plus en difficultés par les chefs d’établissements. Des familles qui aujourd’hui ne peuvent accéder aux cours dispensés sous format numérique.

Cette opération est cofinancée à hauteur de 200 000 €, à 50% par la CTG et soit 50% par l’État.

 

Proposer des activités aux enfants des quartiers prioritaires du territoire

La deuxième convention concerne les vacances d’été. Elle permettra la mise en place d’activités ludiques pour les enfants des différents quartiers prioritaires du territoire.

ut felis ipsum odio elit. consectetur massa Curabitur
X