Réunions du Comité Technique du SDIS et du Comité consultatif départemental des sapeurs-pompiers volontaires du SDIS de Guyane

Ce mardi 7 juillet 2020, le Comité Technique du SDIS suivi du Comité consultatif départemental des sapeurs-pompiers volontaires du SDIS de Guyane, se réunissaient à l’Hôtel Territorial, afin de statuer sur plusieurs rapports.

Une séance ouverte par Rodolphe Alexandre, président de la Collectivité Territoriale de Guyane, qui a tenu à assurer les pompiers de son soutien sans faille, et de son respect pour ce corps de métier en cette période de crise sanitaire sans précédent. Il a rappelé l’importance de rester soudés en cette période de pandémie.

À l’issue de l’ouverture de séance, les rapports ont été présentés en présence de Fortuné Mécène, 14e vice-président délégué à l’action sociale et solidaire, de Sau-Wah Ling, 15e vice-présidente, d’Elainne Jean, conseillère territoriale, du Colonel Frédéric Robert, directeur du SDIS Guyane, de Joby Lienafa, 2ème vice-président du Conseil d’Administration du SDIS Guyane, des membres du Comité Technique du SDIS.

À l’ordre du jour :

L’approbation du procès-verbal de la séance du 07 février 2020.

1- La proposition de mise en place d’une prime exceptionnelle dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire Covid-19.

Une prime proposée aux agents particulièrement mobilisés pendant l’état d’urgence sanitaire avec un plafond maximum de 1000 euros

2- Les modalités de mise en œuvre du Compte Personnel de Formation (CPF)

Il s’agissait de présenter la procédure à mettre en place, de considérer la prise en charge des frais pédagogiques avec un plafond fixé et la marche à suivre pour l’agent qui souhaite bénéficier de son CPF. Les demandes seront instruites par le groupement formation

3- Suppressions et création d’emplois existants

Il est question de la transformation de postes vers d’autres.

4- Revalorisation de l’indemnité de feu des sapeurs-pompiers

Une indemnité devant être revue à la hausse de 19% à 25%, faisant l’objet d’annonces précises du gouvernement courant juillet, et devant passer en commission supérieure de la fonction publique territoriale. L’objectif de ce rapport est d’être en mesure d’appliquer la revalorisation, dès la validation par la commission.

L’ensemble des rapports a été voté.

Enfin, le Comité consultatif départemental de sapeurs-pompiers volontaires du SDIS de Guyane s’est réuni afin de délibérer sur le seul rapport à l’ordre du jour :

  • Proposition de mise en place d’une valorisation exceptionnelle aux sapeurs-pompiers volontaires dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire Covid-19

Le directeur du SDIS Guyane et le 2ème vice-président du Conseil d’Administration du SDIS ont précisé que ce dispositif s’inscrit dans une logique d’équité, par rapport à ce qui a été proposé en faveur des sapeurs-pompiers professionnels.

Une réelle volonté d’apporter une reconnaissance aux sapeurs-pompiers volontaires présents sur le terrain dans ce contexte de crise.

Une proposition qui respecte certaines réglementations. Il s’agit d’un dispositif prévu par critère équivalent à celui des professionnels et dans un cadre légal, seule possibilité administrative qui permette de donner accès à cette valorisation exceptionnelle.

Une modulation était proposée avec la création de catégories de missions d’activités, un pourcentage d’indice majoré et un taux relatif à la mobilisation.

*application de la majoration uniquement au-delà du minimum de 6 gardes mensuelles fixées par le règlement indemnitaire.

Ce rapport a été voté à l’unanimité par le comité.

amet, Praesent ut risus. et, vulputate, quis consectetur
X