Rencontre entre les Élus de l’Assemblée de Guyane et Jean-Luc Mélenchon à l’invitation du Président Gabriel Serville

Ce vendredi 22 octobre 2021, Gabriel Serville, président de la Collectivité territoriale de Guyane, a reçu Jean-Luc Mélenchon, Député de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, actuellement en déplacement sur le territoire.

Jean-Luc Mélenchon a été invité, par le président de la CTG, à prendre la parole devant les élus de l’assemblée de Guyane réunis dans l’hémicycle de l’Hôtel Territorial.

Cette séquence a été introduite par la lecture d’un texte de Mário Pinto de Andrade, poète et homme politique angolais, intitulé « Le temps précieux de la maturité ».

Dans ses propos liminaires, Gabriel Serville s’est dit heureux de pouvoir partager ce moment d’échanges avec celui qu’il a côtoyé sur les bancs de l’Assemblée Nationale, afin notamment d’envisager les modalités dans lesquelles Jean-Luc Mélenchon pourrait porter une contribution active à la défense de certains dossiers en tant que parlementaire.

L’Exécutif Territorial a par ailleurs évoqué plusieurs problématiques rencontrées sur le territoire et fait part de sa volonté de faire évoluer le cadre statutaire de la Guyane :

«La Guyane a accumulé de très nombreux retards que nous essayons de compenser dans la mesure des possibilités. Ces retards nous les retrouvons notamment dans notre système éducatif, dans notre capacité à construire des logements, à désenclaver le territoire, à améliorer l’offre de soins ou encore dans la mise en place de la transition écologique.

La question liée au cadre statutaire est également  importante. Souvent les lois votées à l’Assemblée Nationale ne prennent pas en considération les réalités du territoire et trouvent des difficultés à être véritablement efficientes compte-tenu des freins naturels qui s’y opposent dans leur application » déclarait-il.

Pour sa part, Jean-Luc Mélanchon a remercié Gabriel Serville pour l’opportunité de pouvoir s’adresser aux élus territoriaux, avant de présenter quelques points de vue qui peuvent relever d’intérêts communs.

C’est ainsi que les problématiques suivantes ont été abordées :

  • les retombées du Spatial sur l’économie en Guyane
  • la scolarisation de tous les enfants
  • la gestion de la crise sanitaire et la mise en place du pass sanitaire
  • la question institutionnelle

S’en sont suivies des discussions nourries et empreintes de vérité avec les conseillers territoriaux qui ont souhaité connaître, à l’orée des futures échéances, les intentions de Jean-Luc Mélenchon pour la Guyane.

risus sed mattis mi, Lorem consectetur venenatis neque. ipsum et, dapibus leo.
X