[Covid19 – Plan de Relance] Le Président de la CTG rencontre les maires de Guyane

Rodolphe Alexandre, président de la Collectivité Territoriale de Guyane, rencontrait ce vendredi 9 octobre 2020, une délégation des maires de Guyane et de leurs représentants autour de questions majeures : le bilan de la crise sanitaire liée au Covid-19, le plan de relance et enfin le bilan des dossiers concernant les communes, relatifs aux fonds  européens.

«Il s’agit de préparer les réunions de travail que nous aurons prochainement avec le Préfet au sujet du fonds de convergence, du plan de relance mais également du React-UE ( une initiative de soutien exceptionnel en faveur de la cohésion et des territoires de l’Europe qui poursuit et étend les mesures de réaction aux crises et les mesures visant à remédier aux conséquences de cette crise prévues par l’initiative d’investissement en réaction au coronavirus)”, a précisé le Président Rodolphe Alexandre.

Aussi, les services de la CTG ont présenté à cette occasion la stratégie de relance pour la Guyane articulée autour de trois grands axes :

  1. Poursuivre les grands investissements du territoire
  2. Appuyer le développement local et la fourniture des services de base aux habitants
  3. Accélérer le développement économique et favoriser l’emploi local

1. Poursuivre les grands investissements du territoire

  • Réaliser la couverture Fibre et satellite de l’ensemble de la Guyane (150M€)
  • Poursuivre le désenclavement : aérodromes, Grand Port Maritime, Papaichton-Maripasoula (32M€), études pour la route du fleuve, nouveau bac de St Laurent
  • Finaliser les grands investissements scolaires du PUG et lancer la suite (1 à 2 établissements par an)
  • Accélérer le déploiement de l’offre de santé à travers le soutien aux projets publics et privés et appuyer la création du CHU
  • Assurer l’avenir énergétique du territoire tout en restant les leaders en matière de renouvelables, avec la réalisation de la centrale du Larivot et le développement des projets énergies renouvelable en cours.

2. Appuyer le développement local et la fourniture des services de base aux habitants

  • Poursuivre le confortement des réseaux d’eau, d’assainissement et la gestion des déchets
  • Accompagner l’émergence des projets locaux d’équipement
  • Au travers les OIN, renforcer la production de logements, en particulier pour répondre aux enjeux démographiques de l’ouest et du fleuve Poursuivre l’appui social et répondre aux enjeux apparus pendant la crise

3. Accélérer le développement économique et favoriser l’emploi local

  • Construire ou rénover les équipements structurants nécessaires aux principales filières : abattoir, ferme expérimentale, équipements dédiés à la pêche, usines de transformation
  • Soutenir les investissements des entreprises dans les filières historiques et les filières émergentes
  •  Accompagner la production locale de notre alimentation et le développement agricole
  • Soutenir le développement et l’industrialisation des filières d’avenir, en lien avec les atouts de notre territoire et accueillir de nouvelles implantations industrielles innovantes.
  • Appuyer la formation et l’insertion des jeunes guyanais pour profiter de ce nouveau
    développement économique

 

Il était ensuite question de faire un point sur la programmation des différents fonds européens :

Enfin, un bilan des actions réalisées par la CTG dans les domaines, du social, de l’économie et de la santé durant la crise sanitaire liée au Covid-19 a été présenté à l’assemblée.

pulvinar Sed ut ut sed tristique ut nec mattis lectus
X