[Comité Scientifique Territorial] Le Comité Scientifique Territorial décide de saisir le Conseil Scientifique National – Avis du Comité Scientifique Territorial du lundi 21 juin 2021

Le Comité Scientifique Territorial (CST) mis en place par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) se réunissait ce lundi 07 juin 2021 à la Cité Administrative Territoriale.

 

À l’issue de la réunion, le CST est en mesure d’émettre un certain nombre d’orientations fondées sur l’évaluation de la situation épidémiologique actuelle.
Le Comité Scientifique Territorial (CST) mis en place par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) se réunissait ce lundi 21 juin 2021 à la Cité Administrative Territoriale.

 

Concernant l’épidémie, le Comité Scientifique Territorial observe (source : Santé Publique France) :

  • 923 nouveaux cas contre 833 cas la semaine précédente (soit +11%), un taux de positivité identique de 12,2%, un taux d’incidence de 318 cas pour 100 000 habitants contre 287 la semaine précédente
  • Un R-effectif à 1,05 contre 0,90 la semaine précédente
  • 66 nouvelles hospitalisations (soit -16%), 18 nouveaux cas en réanimation (soit -28%), 5 nouveaux décès (soit -58%)
  • Le nombre des nouvelles admissions en réanimation (-28%) et le nombre des décès  (-58%) est en baisse par rapport à la semaine précédente mais la tension hospitalière reste très élevée (taux d’occupation de 95%)
  • 11 semaines après le début de la 3ème vague, le taux d’incidence est de 318 cas pour 100 000 habitants (contre 98 cas, 11 semaines après le début de la 1ère vague)

 

Concernant la vaccination, le Comité Scientifique Territorial observe :

 

  • 2 209 nouvelles personnes vaccinées contre 2 502 la semaine précédente (soit une baisse de 12%)
  • une couverture vaccinale de 35% chez les 50 ans et plus
  • les cibles les plus vénérables ne se font plus ou très peu vacciner
  • la communication en faveur de la vaccination et les moyens utilisés pour toucher au plus près les populations cibles sont insuffisants et inadaptés
  • les mesures de restriction appliquées à Orly aux personnes vaccinées entraînent une réelle défiance de la population envers la vaccination

 

 

Concernant la tenue du scrutin lors du 1er tour, le Comité Scientifique Territorial observe :

 

  • les mesures de distanciation et les protocoles sanitaires ont été appliquées dans les bureaux de vote
  • les scrutins se sont tenus le plus souvent dans des cours d’école ventilées et aérées avec très peu de personnes présentes au même instant sur les lieux du vote (de surcroît avec un taux de participation de 28,05%)

 

 

 

Face à ces constats, le Comité Scientifique Territorial émet les conclusions suivantes :

 

  • La situation sanitaire reste préoccupante avec une reprise de l’épidémie constatée sur l’Ile de Cayenne, Kourou, Macouria et Saint-Laurent du Maroni
  • La communication autour de la vaccination demeure insuffisante
  • Les mesures de restriction appliquées aux voyageurs guyanais qui se rendent vers l’Hexagone, et en particulier aux voyageurs guyanais vaccinés, sont incohérentes et sans fondements scientifiques.

Ces mesures iniques entraînent par ailleurs un désintérêt et une véritable défiance envers la vaccination

 

 

Afin de redonner une impulsion à la vaccination et de rassurer les populations, concernant les mesures de contrôle à Orly pour les passagers guyanais vaccinés, le CST recommande :

  • la suppression des motifs impérieux et des tests PCR à l’arrivée
  • ainsi que la libre circulation

Le CST décide de saisir le Conseil Scientifique National afin de faire entendre ces recommandations.

elit. vel, Donec nec sit justo in id,
X