Rentrée scolaire 2020 : Rodolphe Alexandre a reçu le Syndicat Enseignant-UNSA

Toujours dans l’optique d’un travail partenarial avec les différents acteurs de l’éducation pour répondre au mieux au défi de la prochaine rentrée scolaire dans ce contexte sanitaire particulier, Rodolphe Alexandre, président de la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) accompagné de Claude Plénet, vice-président délégué à l’Éducation, l’Apprentissage et la Formation professionnelle, recevait ce mardi 11 août 2020 les membres du Syndicat des enseignants – UNSA Guyane.

Une nouvelle rencontre avec les syndicats, après celle avec la Fapeeg qui a permis de répondre à leurs préoccupations et d’évoquer les différentes thématiques particulières  sur lesquelles ont planché les services de la CTG en fonction des deux principaux scénarios de reprise possibles ( en cas reprise normale ou avec circulation active du virus) concernant :

  • les conditions sanitaires de la rentrée
  • la gestion du matériel (gels, masques, points d’eau)
  • la gestion des déchets (récupération des masques usagés)
  • le nettoyage des établissements
  • la réouverture des internats
  • l’organisation de la restauration scolaire
  • le transport scolaire
  • la dotation budgétaire pour les établissements
  • la formation des personnels ATTEE et PEC

Voir article suivant ⤵️

Préparation de la rentrée scolaire : Rodolphe Alexandre a reçu la FAPEEG

Cette réunion constructive a également permis d’aborder d’autres problématiques liées à la rentrée scolaire notamment les modalités de mise en œuvre de la continuité pédagogique en cas d’application du scénario avec circulation active du virus (demi-groupes) ; l’augmentation du nombre de vols avec la société Air Guyane pour permettre l’installation des enseignants affectés dans les communes de l’intérieur ou encore l’accompagnement des familles au niveau des fonds sociaux.

Ces échanges nourris ont fait émerger des nouvelles pistes de réflexion que la collectivité territoriale et les différents acteurs de l’éducation tenteront de répondre au mieux pour  garantir aux personnels et aux élèves les conditions sanitaires nécessaires pour une réouverture des écoles.

commodo venenatis sit mattis Praesent ante. et, consectetur elit. dapibus Phasellus
X