Préparation de la rentrée scolaire : Rodolphe Alexandre a reçu la FAPEEG

Dans le cadre de la préparation de la rentrée scolaire, Rodolphe Alexandre, président de la Collectivité Territoriale de Guyane, accompagné de Claude Plenet, vice-président délégué à l’Éducation, l’Apprentissage et la Formation professionnelle, recevait ce lundi 3 aout 2020, les membres de la Fédération autonome des parents d’élèves et étudiants de Guyane (FAPEEG), représentés par sa présidente, Aïssatou Chambaud, sa vice-présidente, Jacqueline Arnaud, et son trésorier, Adrien Aubin.

C’est dans un souci de transparence et de concertation que le président de la collectivité a répondu favorablement à la demande d’audience de la FAPEEG afin de leur apporter quelques éléments de réponses quant à leurs interrogations sur la future rentrée des classes.

Au menu des discussions : les préparatifs de la rentrée, les conditions de reprise, les modalités d’accueil des élèves, les internats et familles hébergeantes ou encore le transport.

À ce titre Rodolphe Alexandre a détaillé les différentes organisations pour assurer une rentrée scolaire avec 3 scénarios possibles :

  1. une reprise scolaire « normale » : dans ce cas de figure, tous les élèves seront appelés à reprendre les cours. Le port du masque (fourni par la CTG pour les ATTEE et par le rectorat pour les élèves) sera requis uniquement dans les espaces clos où la distanciation d’un mètre ne sera pas possible et l’application des gestes barrières.
  2. une reprise scolaire avec circulation active du virus : si le virus devrait encore circuler activement, les effectifs présents dans les établissements publics locaux d’enseignement (EPLE) seraient divisés par 2. Des demi-groupes seraient constitués avec des emplois du aménagés (cours en présentiel et à distance).
  3. une reprise scolaire avec circulation très active du virus : en cas de circulation très active du virus (cluster), les EPLE de la zone seraient tout simplement fermés et les enseignements réalisés uniquement à distance.

Comme l’avait rappelé le recteur lors d’une réunion organisée le 23 juillet dernier, le pragmatisme sera de rigueur au moment de la rentrée. Celle-ci pourra être aménagée et étalée dans le temps en fonction des situations propres à chaque zone géographique et EPLE.

Matériel et équipements

S’agissant des équipements nécessaires, la CTG a lancé des commandes en vue d’équiper tous les EPLE de savon et de distributeurs à pédale de gel hydroalcoolique (6 à 7 par établissement) et ce, jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire. Des travaux sont actuellement en cours pour installer des nouveaux points d’eau et un certain nombre de classes supplémentaires seront livrées à la rentrée pour absorber l’augmentation du nombre d’élèves et éventuellement assurer des demi-groupes.
De plus, la collectivité a tout mis en œuvre pour assurer la continuité pédagogique en mettant à disposition du matériel informatique déjà formatés avec du contenu pédagogique par ses partenaires Guyaclic et l’éducation nationale pour les foyers dans les communes éloignées et les quartiers prioritaires.

Transport scolaire

La CTG se mobilise afin de prévoir tous les scénarios de reprise (cars complets ou 1 fauteuil sur deux condamné) dans l’attente de la transmission de tous les protocoles sanitaires dans l’objectif d’organiser au mieux le transport scolaire.

Internat et familles hébergeantes

L’exécutif territorial a fait part à la FAPEEG de l’organisation qui sera mise en place pour le retour des élèves accueillis dans les internats et au sein des familles dites hébergeantes à partir de la 3è semaine du mois d’août.
Il a également annoncé que tout un dispositif serait mis en place pour organiser des tests de manière massive dans les communes de l’intérieur avec le déploiement d’une équipe médicale sur place pour s’assurer de la protection et de la bonne santé des internes mais également des familles qui les accueillent au sein de leur foyer.
Par ailleurs, les ATTEE et les familles hébergeantes seront formées sur les gestes barrières.

Les étudiants

Toutes les aides territoriales aux étudiants (2961 demandes traitées, chiffres en augmentation exponentielle) et les aides exceptionnelles covid-19 d’un montant de 500e par étudiants (1244 bénéficiaires soit 662 000€) ont été liquidées pour l’année 2019-2020.

Le Président Alexandre a rappelé qu’en fonction des indications transmises par les autorités sanitaires et le conseil scientifique de la collectivité, et quelque soit la date qui sera arrêtée pour une reprise, la CTG s’organise pour une rentrée scolaire dans les meilleures conditions de sécurité des élèves et de la communauté éducative et encadrante.

La FAPEEG a sollicité la tenue d’un Conseil d’Education Nationale (CEN) avant la rentrée scolaire, une demande à laquelle le président n‘a pas été fermée et pour laquelle il reviendra vers la fédération dès que les conditions seront réunies pour apporter le maximum de précisions.

Praesent tempus id, risus. accumsan commodo dolor.
X