[Coopération] Gabriel Serville, président de la CTG, s’est entretenu par visioconférence avec Chan Santokhi, président de la République du Suriname ce jeudi 21 octobre 2021

À l’initiative du président de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), Gabriel Serville, un premier contact téléphonique a eu lieu ce jeudi 21 octobre 2021, avec le Président de la République du Suriname, Chandrikapersad SANTOKHI.

Les échanges portaient sur l’importance et l’intensification des relations bilatérales ainsi que sur le bon voisinage à développer entre les deux territoires et en particulier au niveau de la frontière.

À cette fin, les deux partenaires ont convenu de :

  • Créer une plateforme pour une coopération stratégique et un dialogue politique de haut niveau qui permettrait d’avoir un suivi et une évaluation des actions de coopération ;
  • Établir des groupes de travail prenant en compte les problématiques liées au commerce, à l’industrie, au changement climatique, à la santé, aux questions fiscales et douanières, etc.
  • Mettre en place des partenariats « gagnant-gagnant » entre les entreprises du plateau des Guyanes ;
  • Impliquer plus fortement le Suriname au titre des actions à mener dans le cadre du PO INTERREG Amazonie 2021-2027 ;

Par ailleurs, le Président Santokhi a souhaité inviter l’Exécutif de la CTG à participer à la Fête de l’Indépendance à la fin de cette année ainsi qu’à un sommet qui se tiendra à Paramaribo en 2022 pour discuter de diverses thématiques dont l’environnement, la zone économique, les énergies et le tourisme.

Les deux autorités se sont entendues pour favoriser les mobilités, dans le respect des intérêts respectifs des deux populations, avec pour objectif de renforcer les échanges dans tous les secteurs d’activité.

Enfin, la mise en service du futur bac « Malani » a été évoquée. Des engagements réciproques seront pris pour rendre aisé l’accès à la ressource financière de l’Union Européenne si cela s’avérait nécessaire et pour accompagner les autorités surinamiennes dans la maitrise d’ouvrage de l’infrastructure située au port d’Albina.

Praesent felis ut mi, ut commodo justo tempus adipiscing nec dictum
X