Conférence de presse : point sur les actions menées par la CTG, focus sur le passage du territoire en zone orange

Une conférence de presse était organisée ce vendredi 29 mai 2020, à l’Hôtel Territorial. L’objectif : dresser un bilan des actions menées par les services de la collectivité depuis le début de la crise sanitaire, présenter celles à venir et enfin aborder la question du passage en zone orange du territoire, annoncé la veille par le gouvernement.

Sur cette dernière question, Rodolphe Alexandre a indiqué regretter le classement de l’intégralité du territoire en zone orange quand les clusters se situent essentiellement dans l’est du territoire, avant d’exprimer la nécessité de poursuivre un objectif fondamental pour enrayer l’épidémie : celui d’augmenter la capacité de faire des tests. La CTG appuie d’ores et déjà une initiative du CNRS s’inscrivant dans ce cadre, en faveur d’une mise à disposition des équipes de l’une de ses unités de recherche dans le cadre des procédures de test. Une action qui devra être menée en étroite collaboration avec les services du CHAR, de l’ARS et de la préfecture et qui sera encadrée par des protocoles stricts, prochainement définis.

Si, pour Rodolphe Alexandre, l’augmentation de la capacité de tests constitue le nerf de la guerre, celui-ci a toutefois précisé ses propos en insistant sur la nécessité que ce travail mené en faveur de l’augmentation des tests s’accompagne d’une plus grande prise de conscience de la population.

« Certains comportements ne sont pas acceptables »

Déclaration du président de la CTG à l’issue de la conférence de presse du vendredi 29 mai 2020, suite aux annonces du Gouvernement du jeudi 28 mai 2020 :

Un point sur la politique sportive était également à l’ordre du jour. L’occasion pour Jean-Claude Labrador, élu délégué, de rappeler l’entière mobilisation des équipes de la CTG pour l’achèvement effectif de la ventilation de l’ensemble des subventions allouées aux clubs et associations. S’agissant des compétitions sportives reportées, l’exécutif est clair : les subventions allouées dans ce cadre seront-elles aussi reportées à l’année prochaine, pour les prochaines éditions.

La relance économique et la commande publique étaient également au centre des échanges. L’occasion pour le Président de faire le point sur les chantiers en cours et à venir menés par la CTG, mais également sur le fonds d’urgence des territoires, mis en place de manière conjointe avec le EPCI.

Enfin, Rodolphe Alexandre a réitéré sa volonté de maintenir la fermeture des établissements gérés par la CTG, à savoir les collèges et les lycées.

« Nous devons continuer à protéger nos enfants ! ».

L’occasion également de rappeler la politique menée par la CTG de soutien à la continuité pédagogique notamment via le financement de matériel informatique à destination des élèves dans une situation de précarité sociale et/ou familiale mais également via les actions menées par la SPLANG (Société Publique Locale d’Aménagement Numérique de Guyane) en faveur d’une augmentation du débit internet dans les zones reculées.

S’agissant de la préparation de la rentrée. Claude Plénet élu délégué à l’Education est formel :

« Nos personnels seront formés afin qu’ils puissent remplir leurs missions en respectant des protocoles stricts qu’imposent cette crise sanitaire. »

 

venenatis consequat. at leo justo ante. Donec porta. dolor risus quis,
X