Conférence Internationale Bio-Plateaux pour une Coopération Transfrontalière – Soirée de Bienvenue

Ce lundi 25 novembre 2019 se déroulait l’accueil des pays transfrontaliers de la Conférence de Coopération Internationale “Bio-Plateaux”. Ce projet porté par l’Office International de l’Eau et l’Office de l’Eau de Guyane est subventionné par le Programme de Coopération Interreg Amazonie (PCIA) et a pour but de partager sur l’eau et la biodiversité, afin de protéger et de promouvoir les ressources des milieux aquatiques avec de la Guyane et de ses pays transfrontaliers (Suriname et le Brésil (Amapa)).

 

L’ouverture s’est faite par la 1ère Vice-Présidente de la Collectivité Territoriale de Guyane, déléguée au Développement Durable, Mines et Énergies, Hélène Sirder, en présence du Préfet de Guyane, Marc Del Grande, du Ministre du Développement Régional du Suriname, Edgar Dikan, du Gouverneur de l’État d’Amapa, Antônio Waldez Goes Da Silva, du Maire de Montsinéry-Tonnégrande, Patrick Lecante, de représentants de l’Office International de l’Eau, du Comité de l’Eau et de la Biodiversité de l’Office de l’Eau de Guyane, de la DEAL, du Cnes, du Parc Amazonien de Guyane, du Parc Naturel Régional de Guyane, etc.

 

La Vice-Présidente a souhaité la bienvenue à tous les acteurs, les a remerciés d’avoir effectué le déplacement puis a insisté sur l’importance de ces conférences qui permettent d’échanger sur des problématiques communes car “en tant que premiers concernés, habitants des plateaux des Guyanes, nous devons travailler à la protection de la biodiversité, de l’eau, et trouver une articulation transfrontalière”.

La Vice-Présidente a exprimé la volonté du Président de la Collectivité Territoriale de Guyane de pérenniser ces rencontres et qu’elles s’installent durablement “car il appartient aux participants de construire, bâtir cette région et de gagner en visibilité sur la scène internationale afin de proposer nos solutions”.

Une coopération durable et fructueuse est primordiale car “nos sujets locaux sont également des sujets internationaux”.

 

Le Gouverneur de l’État d’Amapa a ensuite pris la parole et salué les Guyanais, les Surinamais et les Brésiliens présents qui travaillent à des projets communs sur l’eau, sur le plateau des Guyanes, car il est de l’intérêt de tous de travailler et d’avancer ensemble et de contribuer à un travail collaboratif.

 

Le Ministre du Développement Régional du Suriname s’est à son tour exprimé et a, en particulier, salué la délégation surinamaise, en ce jour de Fête Nationale du Suriname. Dans son discours, le Ministre a mis en évidence la présence importante de ses compatriotes qui montre l’importance que son pays porte à cette Conférence. L’objectif étant de résoudre les problèmes durablement, un réel enjeu pour tous : “voilà pourquoi des spécialistes et des techniciens surinamais ont fait le déplacement pour apporter des solutions”.

 

Le Préfet, lors de son allocution a souhaité la bienvenue à Cayenne à tous les acteurs présents et leur a donné rendez-vous dès le lendemain pour lancer les débats et ateliers. Le Préfet a précisé que la Ministre des Outre-Mer, Annick Girardin, clôturera les travaux à l’issue de la Conférence.

 

La soirée de bienvenue s’est terminée par la visite des stands qui mettaient en exergue les problématiques relatives à l’eau et les travaux scientifiques des différentes structures participantes.

 

Durant deux jours, les sujets de la biodiversité et de l’eau en Amazonie, sur les plateaux des Guyanes, seront à l’ordre du jour. La prise de conscience mondiale obligeant à prendre d’importantes mesures, un travail conjoint sera donc produit entre la Guyane et ses pays transfrontaliers.

commodo ut ut Donec quis eget adipiscing mi, Phasellus
X