[Comité Scientifique Territorial de la CTG] Séance du lundi 5 octobre 2020

Une nouvelle réunion du comité d’experts scientifiques mobilisés par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) s’est tenue ce lundi 5 octobre 2020 à la Cité Administrative Territoriale. Composé d’élus, de médecins, épidémiologiste, spécialistes de laboratoire, ce comité a notamment pour vocation d’émettre un certain nombre de recommandations pour lutter contre l’épidémie de la covid-19.

 

Il s’agissait pour le conseil scientifique de la CTG de se pencher notamment sur :

  • la recrudescence de l’épidémie à Camopi,
  • la lutte contre le virus Oropouche à Saül
  • et les préconisations pour la médecine générale

S’agissant de la situation de recrudescence de l’épidémie à Camopi et afin de la maîtriser, la CTG apportera son appui logistique pour renforcer les gestes barrières dans la commune par la distribution de masques et de gels hydro alcooliques. Le comité scientifique a préconisé de se pencher sur les raisons de cette recrudescence et proposer de réaliser des tests sérologiques pour l’ensemble de la commune d’environ 2 000 habitants en plus des tests PCR, dans l’objectif d’avoir une vision de la situation potentielle du virus sur le territoire.

Concernant l’épidémie d’Oropouche, Mirdad Kazangi, directeur de l’Institut Pasteur de Cayenne et membre de ce comité d’experts, a rappelé qu’une mission ARS – Institut Pasteur – CTG d’investigation entomologique s’est rendue à Saül le 18 septembre 2020, pour étudier et comprendre la transmission de ce virus et traiter la commune.

Les membres de ce conseil ont également insisté sur la nécessité d’impliquer les médecins généralistes dans la surveillance de l’épidémie liée à la covid-19 mais également de futures épidémies par le biais d’un logiciel ou encore la réalisation sur place de tests antigéniques

at accumsan suscipit Nullam Praesent felis efficitur. Lorem libero leo. eget
X