Visite en Guyane de Sébastien Lecornu, Ministre des Outre-mer

Ce lundi 13 juillet 2020, Sébastien Lecornu, Ministre des Outre-mer, arrivé la veille à l’occasion de la visite express du Premier Ministre Jean Castex,  restait sur notre territoire pour prolonger sa visite.

Une rencontre avec les socioprofessionnels du territoire pour débuter la journée

Il a tout d’abord rencontré les socioprofessionnels du territoire, en présence de Rodolphe Alexandre, président de la Collectivité Territoriale de Guyane, d’Alex Madeleine, président du comité de tourisme de Guyane et conseiller territorial, de Georges Patient, d’Antoine Karam, sénateurs de la Guyane, des députés Lénaïck Adam et Gabriel Serville.

Le ministre des Outre-Mer a abordé avec les socioprofessionnels du territoire la question économique qui devient primordiale avec celle de la santé en cette période de crise, et pour laquelle des réponses sont attendues.

Après un retour effectué par le premier ministre sur la question sanitaire, le sujet crucial de l’économie était abordé. En premier lieu, il a confirmé le doublement du premier volet du fonds de solidarité qui passera de 1500 à 3000 euros. Sébastien Lecornu dit avoir reçu des instructions précises du président de la république, à savoir : être en capacité de proposer un plan de relance sur mesure par territoire pour les Outre-mer.

Il a précisé que l’idée est de se quitter avec une méthode, pour donner des perspectives financières aux collectivités territoriales et clarifier le paysage financier. Il faut selon lui commencer à s’intéresser aux métiers, tous n’ayant pas les mêmes attentes et besoins. Par exemple, les secteurs notamment dit de services méritent que soient envisagées des décisions d’assouplissements.

Lors des questions/réponses le président du comité de tourisme de Guyane a demandé de ne pas oublier le secteur touristique, mis à mal lors de cette crise. Un accompagnement spécifique a alors été demandé, à travers une aide exceptionnelle pour réaliser un plan de communication pluriannuel touristique, la Guyane souffrant d’un déficit d’image.

Le ministre a signifié l’importance de chaque secteur, du tourisme, à l’agriculture, à la pêche, aux industries, à la restauration ou encore à l’hôtellerie… il a confirmé que le tourisme aura besoin de l’aide de l’État, et qu’il reste persuadé que la biodiversité peu créé de la richesse touristique, et qu’un travail reste à faire sur l’accueil, les hébergements et les déplacements sur le territoire.

Le ministre s’est montré très attentif aux demandes du monde économique de Guyane. Un travail avec son cabinet sera réalisé dans les prochains jours pour mettre en place un plan de relance.

Il a salué l’investissement du président de la Collectivité Territoriale de Guyane sur son territoire.

Rodolphe Alexandre a quant a lui indiqué aux socioprofessionnels qu’au niveau de la CTG, les chantiers avancent et que des appels d’offre sont à venir, rappelant ainsi que le travail se poursuit pour la Collectivité. Il a ensuite réitéré le fait qu’il assume pleinement le vote de la fermeture des lycées et des collèges, la santé passant avant tout.

Rappel :

– Ce sont 21 millions qui sont alloués aux entreprises sur le fonds d’urgence et pour lequel des agents seront recrutés pour faire face aux nombreuses demandes

– 2 millions sur le FEADER pour l’agriculture

– 3 millions au secteur de la pêche

– Un travail est en ce moment mené pour trouver une solution pour les restaurateurs (1000 restaurateurs)

Étaient présents les représentants du MEDEF Guyane, de la CCIG, de la CMAG, des transporteurs, des restaurateurs, du BTP, du tourisme et de l’hôtellerie, de la pêche, de la filière aurifère, de la CPME, de l’agriculture, de la FEDOM Guyane, des professions libérales des barreaux, des MPI…

Une déplacement à Saint-Georges de l’Oyapock

La visite de Sébastien Lecornu, s’est ensuite poursuivie à Saint-Georges de l’Oyapock. Le président de la Collectivité Territoriale de Guyane s’y est rendu également.

Ont été rencontrés les services des douanes postés à la frontière entre le Brésil et la Guyane.

Dans ses interventions, Sébastien Lecornu a pointé du doigt l’importance de son passage dans la ville de Saint-Georges de l’Oyapock, qui est aujourd’hui la commune la plus longtemps confinée en France.

Il a souligné l’action de l’état aux frontières toujours plus présente.

Ensuite, la délégation est allée à la rencontre du personnel du CCAS, qui s’occupe de la distribution de denrées alimentaires aux personnes les plus fragiles sur la commune, une action très soutenue par la CTG à hauteur de 300 000 euros sur tout le territoire, en plus des ravitaillements qu’elle organise de son côté.

Un entretien avec Rodolphe Alexandre

Dans l’après-midi, le Ministre des Outre-mer s’est rendu à l’Hôtel Territorial pour être reçu, avant son retour dans l’hexagone, par le président de la Collectivité Territoriale de Guyane.
L’occasion pour eux de faire un dernier point sur tous leurs échanges concernant la situation que traverse la Guyane, que ce soit d’un point de vue sanitaire, avec le Dr Burin, membre du comité scientifique territorial, mais aussi sur le plan économique ou structurel.
Rodolphe Alexandre a précisé qu’il restera en contact avec Sébastien Lecornu et son cabinet, dans les prochains jours, au sujet de toutes les préconisations qu’il aura pu lui faire sur le retard sanitaire du territoire mais aussi concernant le monde économique, afin de pouvoir apporter des réponses concrètes aux entreprises.

Le bilan de Rodolphe Alexandre à l’issue de la visite

mon bilan après les visites ministérielles d'hier et d'aujourd'hui

Publiée par Rodolphe Alexandre sur Lundi 13 juillet 2020

amet, dictum ut Donec accumsan Aenean eget justo in
X