Le Schéma territorial des services aux familles sera examiné en assemblée plénière

Dans le cadre de la 38è Assemblée interrégionale des CAF des Outre-mers (Caisses d’allocations familiales), une réunion de travail était organisée à l’Hôtel territorial avec Rodolphe Alexandre, président de la CTG (Collectivité territoriale de Guyane) et Jean-Louis Deroussen, président de la CNAF (Caisse nationale d’allocations familiales) dans le but de restructurer les politiques locales de la Petite enfance et d’Accompagnement à la parentalité.

Lors de cette rencontre coprésidée par Jean-Louis Deroussen et Rodolphe Alexandre en présence des principaux acteurs locaux et nationaux de l’action sociale et des services aux familles (Daniel Lenoir, Directeur national de la CNAF, Georges-Michel Phinéra-Horth, président de la CAF Guyane, Audrey Marie, vice-présidente de la CTG déléguée à la Jeunesse et à la Petite enfance et bien d’autres partenaires), la COG (Convention d’objectifs et de gestion) signée entre l’Etat la CNAF définissant les 3 grandes ambitions pour la période 2013-2017, qui arrive à son terme, était au centre des discussions. Cette dernière qui porte sur le développement des services aux familles et réduction des inégalités,  les besoins des allocataires visant au renforcement de l’accès aux droits et simplification des démarches, le renforcement de l’efficacité de la production du service à l’allocataire et l’amélioration de la qualité du traitement des droits sera réexaminée dans la perspective du COG 2018-2022,  élargie aux particularismes de nos Outre-mers respectifs et à la lutte contre la fraude.

Aussi, pour renforcer la cohérence des politiques d’action sociale et de services aux familles en Guyane, le Comité territorial de préfiguration du STSF (Schéma territorial des services aux familles) a opté pour l’élargissement du champ du schéma sur l’axe de la « Jeunesse » pour renforcer la cohérence et la complémentarité des politiques publiques locales. Ce plan ambitieux de développement de services et d’équipements a pour objectif principal d’améliorer le quotidien des familles et de préparer l’avenir du territoire, notamment, par une mobilisation des dispositifs existants et la création de 3 000 places sur 4 ans en accueil collectif et individuel. Ceci, pour répondre aux attentes des familles et favoriser la mixité sociale.

Cette visite très fructueuse s’est poursuivie à Tonate-Macouria et, a donné lieu à la signature de ce schéma qui sera présentée officiellement aux élus territoriaux à la prochaine Assemblée plénière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *