[Salon de l’agriculture 2020] Retour sur la présence de la Guyane

La Guyane était représentée au salon international de l’agriculture 2020, qui se déroulait du samedi 22 février au samedi 29 février au parc des expositions situé porte de Versailles à Paris.

Une présence financièrement portée par la Collectivité Territoriale de Guyane, qui  a organisé cette édition en collaboration avec la Chambre d’Agriculture de la Guyane. C’est ainsi que le public a pu échanger avec les Délices de Guyane, les Rhums Toucan, le PNRG et la Chambre d’Agriculture de Guyane.

 

Nos produits locaux toujours aussi appréciés par les visiteurs

Les visiteurs ont découvert ou redécouvert les produits guyanais mais aussi la culture, le folklore et son patrimoine. Dès le premier jour, les parépous ont été pris d’assaut par des connaisseurs et des novices, le miel a quant à lui disparu des étals la veille de la fin du salon. Des produits dont la qualité a longuement été soulignée que ce soit pour les fruits, les pâtes de piment, confitures, rhums et jus locaux.

Un public qui s’est montré désireux d’en apprendre davantage sur la Guyane. Certains ont confié vouloir s’y rendre dans les prochains mois, d’autres se remémoraient leurs séjours autour du stand institutionnel.

Les badauds n’ont pas hésité à venir à la découverte d’ingrédients dont ils ignoraient l’existence, cramanioc, dachine ou couac, les interrogations autour des produits furent nombreuses. Venisia Yang, Agricultrice d’Iracoubo présente pour présenter et vendre les produits de son exploitation, a pu répondre aux questions culinaires des visiteurs, en expliquant comment cuisiner les différents aliments et en partageant des recettes.

Formation et Insertion professionnelle

Deux jeunes guyanais en BTS au lycée agricole de Matiti, étaient en immersion durant ces 8 jours.

Étudiants en première année de BTS Développement de l’Agriculture en Régions Chaudes (DARC) au lycée agricole de Matiti, ils ont été associés au déplacement de la délégation de la chambre de l’agriculture de Guyane, financé par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) afin de promouvoir les produits locaux.

Une volonté de la CTG et de la chambre d’agriculture de Guyane de faire participer des jeunes qui suivent des études dans ce domaine et font le choix de cette filière, lors de cet événement unique pour la profession.

Yannick Casimir, 18 ans et Wilan Nenes âgé de  20 ans ont confié mesurer leur chance de participer à ce salon international, de pouvoir pratiquer la partie relation client, et vente du métier.

Partagés entre les étals des produits transformés et ceux des fruits et légumes, cette expérience avec le public, a confirmé leur souhait de devenir exploitant agricole.

Des exposants fiers de représenter la Guyane

Montabo Soleil, l’Association de Sinnamary et les Merveilles Exotiques de Guyane étaient également présents aux côtés des Délices de Guyane, des Rhums Toucan, du PNRG et de la Chambre d’Agriculture de Guyane.  Chacun d’entre eux s’est dit ressentir cette fierté de représenter le territoire guyanais, d’être la vitrine de ce bout de France en Amazonie, et a œuvré à faire briller la Guyane.

C’est en goûtant le traditionnel bouillon d’awara ou un sorbet au coco, en échangeant autour d’un colombo et autres friandises ou boissons proposées sur les stands que les visiteurs ont fait le choix de la Guyane.

Des produits récompensés

Une fois n’est pas coutume, lors de la 129e édition du Concours Général Agricole qui récompense les meilleurs produits et animaux du terroir français, la Guyane a rayonné à 3 reprises.

Une médaille de bronze pour la miellerie de Macouria, avec le miel wassai présenté,  l’argent pour la brasserie guyanaise jeune gueule,  et une médaille d’or pour la Belle Cabresse, rhum blanc agricole Saint-Maurice qui a reçu la médaille des mains de Didier Guillaume, Ministre de l’agriculture et d’Annick Girardin, Ministre des Outre-mer.

Des animations pour célébrer la Journée Guyane

Organisée par la Collectivité Territoriale de Guyane, le vendredi 28 février 2020, la « Journée Guyane » a marqué les esprits, gastronomie, saveurs, mais surtout traditions et culture, voilà à quoi les visiteurs ont eu droit en cette dernière ligne droite.

Après l’allocution d’Alain Siong, président de la chambre d’agriculture de Guyane, qui a remercié Rodolphe Alexandre et la CTG pour le soutien et l’accompagnement de cette manifestation, Hélène Sirder, 1ère vice-présidente de la CTG, déléguée aux mines et énergies, a félicité les lauréats des 3 médailles, précisant qu’il s’agit là du témoignage du dynamisme du territoire guyanais, puis elle s’est exprimée sur l’agriculture de qualité pratiquée en Guyane, et a mis en lumière le Parc Naturel Régional de Guyane, qui a obtenu le label “Valeurs Parc Naturel Régional”, délivré par le ministère de l’écologie pour l’agriculture, les hôtels, savoir-faire et les services en Guyane.

Elle a poursuivi en lançant les festivités.

Tcho Péyi a assuré le spectacle avec des transes traditionnelles, kaséko, chant, tambours… l’Association de Sinnamary proposait des animations carnavalesques autour de l’îlot institutionnel, ainsi le public s’est prêté au jeu tout au long de l’après-midi.

L’ambiance était au rendez-vous, et les yeux tournés vers la Guyane. Une belle réussite pour le territoire.

Le salon était également l’occasion pour les élus, Hélène Sirder, 1ère vice-présidente déléguée au développement durable, mines et énergie, et Jocelyn Ho-Tin-Noé, de rencontrer les politiques pour échanger sur la Guyane, sur la politique agricole à mener, des réajustements des dotations en faveur des filières de diversification, et de rencontrer de futurs partenaires en vue de la structuration des filières fruits et légumes sur le territoire, de mettre en exergue la richesse guyanaise.

Édouard Philippe, Premier Ministre, Annick Girardin, Ministre des Outre-Mer, Didier Guillaume, Ministre de l’Agriculture, Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur, Stéphane Travert, ancien Ministre de l’Agriculture, Stéphane Bijoux, Député Européen, Georges Patient, Sénateur, Antoine Karam, ont visité le stand de la Guyane.

Une édition qui s’annonce d’ores et déjà prometteuse pour l’année prochaine.

tempus justo sem, quis eleifend quis,
X