Réunion de travail sur la création d’un syndicat d’électricité

Ce mercredi 22 juin 2016, le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane, Rodolphe ALEXANDRE, recevait, en présence notamment de Jocelyn HO-TIN-NOE, Conseiller Territorial, et de Louise LECURIEUX, de la Mission Environnement et Développement durable, David RICHE, Président de l’Association des Maires de Guyane, à l’occasion d’une réunion de travail organisée dans le cadre de la création d’un syndicat mixte d’électrification.

La Guyane étant un territoire se caractérisant par des besoins importants, et par des systèmes existants disparates et des initiatives qui relèvent davantage de l’action individuelle que d’une action stratégique collective et concertée, les élus départementaux et régionaux s’étaient réunis en Congrès en mars 2007, et avaient délibéré favorablement sur la création d’un syndicat d’électrification sur le territoire de la Guyane.

Ce syndicat viserait à regrouper les autorités concédantes de l’énergie et permettrait notamment :

  • D’avoir un interlocuteur unique fort
  • D’avoir une programmation coordonnée des travaux sur l’ensemble du territoire et une meilleure mobilisation des ressources
  • Le développement d’une expertise propre

La Collectivité pourrait être un partenaire fort de ce syndicat de par la mise à disposition d’agents ayant actuellement en charge le Fond d’Amortissement des Charges d’Electrification (FACE), crée par la loi de finances du 31 décembre 1936, et placé sous l’autorité des ministères de l’agriculture et de l’énergie. En Guyane, il constitue une ressource importante pour la mise en œuvre de la compétence d’électrification rurale et représente environ 78 % du financement des projets réalisés.

De plus, la compétence de la CTG en matière de planification et de programmation des investissements sur le territoire serait un atout considérable pour un tel outil.

Photo 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *