Présentation du métier de podologue aux pensionnaires de l’IFAS

Ce mercredi 12 février 2020, les trois étudiantes en 3e année à l’Institut de formation en pédicurie-podologie du CHU de Bordeaux, présentes en Guyane dans le cadre d’une convention entre la Collectivité Territoriale de Guyane et leur institut, au profit du suivi médical des pensionnaires de l’IFAS, présentaient le métier de podologues à une trentaine de pensionnaires de l’IFAS.

André Pamphile, directeur de l’IFAS a présenté les étudiantes aux jeunes qui ne les ont pas encore rencontrées. En effet, si certains d’entre eux ont déjà bénéficié d’une consultation par les étudiantes en pédicurie-podologie, les autres avaient des rendez-vous planifiés dans l’après-midi ou le lendemain.

 

À travers la découverte du métier, le partage d’expériences, les futures podologues ont commencé par un temps de prévention :

  • Posture
  • Hygiène des pieds
  • Type de chaussures à porter pour maintenir le pied…

Des modèles de semelles ont été fournies aux collégiens lors de la présentation.

Après la prévention faite aux jeunes, et les détails fournis sur le quotidien du podologue en cabinet, les jeunes étudiantes ont tour à tour expliqué leurs parcours.

Yaëlle Canu, guyanaise étudiant la pédicurie-podologie, a expliqué être partie après le bac en métropole, après avoir passée la Première Année Commune aux Études de Santé (PACES). Elle a obtenu le concours en le présentant une seconde fois, puis a intégré une école de podologie.

Celle-ci a motivé les pensionnaires en relatant  son cursus scolaire. Elle a précisé que sans avoir été première de la classe en mathématiques ou encore en physique-chimie, avec la volonté, le travail, la motivation, elle a réussi à poursuivre le parcours dont elle rêvait.

Les étudiantes ont insisté sur la question de volonté, de sérieux, de se donner les moyens, de travailler de façon autonome pour réussir, et ont précisé que dorénavant, les admissions devraient se faire sur dossier après le bac, le PACES n’étant plus obligatoire pour devenir podologue.

La présentation s’est terminée par des applaudissements et de nombreux remerciements.

vel, justo Donec elementum mattis id risus luctus risus. ipsum libero.
X