Présentation du Grand Plan d’Investissement quinquennal de 57 milliards d’euros à la CTG

L’Ambassadeur du Grand Plan d’Investissement (GPI) pour le volet agricole, Olivier Allain accompagné de l’Ingénieur Général de la Mission d’Appui au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, a présenté les travaux du GPI quinquennal de 57 milliards d’euros afin de faire face aux enjeux économiques et sociétaux en présence du Président de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), Rodolphe Alexandre, du Conseiller Territorial, Jocelyn Ho-Tin-Noé, du Directeur de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de la Guyane, Pierre Papadopoulos et différents acteurs économiques agricoles, de la filière Forêt et Bois, et représentants d’organismes financiers, ce lundi 4 février 2019 à l’hôtel territorial à Cayenne.

 

Ce programme issu des Etats Généraux de l’Alimentation du 2ème semestre 2017, a pour ambition de placer l’Agriculteur et l’Entreprise au cœur de l’innovation et de la transformation vers la multi-performance, et de faire coexister les logiques territoriales à travers de nouvelles stratégies d’investissement. Lors de cette table ronde, l’Ambassadeur du GPI a décliné les outils et les financements mobilisables pour soutenir les efforts de transformation et contribuer à l’émergence de nouveaux projets agricoles. Les actions retenues s’articulent autour de trois axes forts :

L’Axe 1, qui porte sur la Transformation de l’amont agricole et forestier afin de mieux répondre aux attentes des consommateurs, tout en assurant l’installation de jeunes agriculteurs. Objectif : faciliter l’accès des entreprises agricoles aux financements, en particulier bancaires. Ce premier axe visant à accélérer la transition écologique devrait bénéficier d’un financement à hauteur de 20 milliards d’euros.
L’Axe 2, s’oriente sur l’Amélioration de la compétitivité de l’aval agricole et forestier afin de mieux répondre aux enjeux du secteur et faciliter l’émergence de projets nouveaux. Objectif : Faciliter l’accès au financement pour soutenir les investissements de modernisation et le développement de la croissance. Ce deuxième axe voulant édifier une société de compétence a été chiffré à 15 milliards d’euros.

Pour sa part, l’Axe 3, repose sur l’Innovation et structuration des filières. Objectif : soutenir 100 projets de recherche, développement et innovation portés par des PME/Startups, visant le développement et la mise sur le marché de produits, services et technologies innovants. Cette action tendant à ancrer la compétitivité sur l’innovation devrait être soutenue à hauteur de 13 milliards d’euros. Globalement le Grand Plan d’Investissement s’élève à 57 milliards d’euros pour une période de 5 ans. Figure également dans ce plan, un axe 5 dans le but de Construire l’Etat de l’âge numérique, chiffré à 9 milliards d’euros.
Dans ce cadre, 3 types d’outils financiers sont envisagés, à savoir, une Mobilisation de crédits budgétaires (subventions), un Recours accru aux instruments financiers (fonds de garantie, fonds de prêts, fonds propres) ; et la Mobilisation du PIA3 pour soutenir la recherche et l’innovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

efficitur. mattis elementum odio et, libero commodo felis sed tristique Sed
X