[Numérique] Inauguration de la première armoire de raccordement à la fibre optique du Réseau Yana Fibre à Matoury

Le président de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), Gabriel Serville accompagné de la conseillère territoriale, Marie-Lucienne Ratier en charge du Développement numérique, Transformation digitale et Innovation a inauguré une armoire optique du Réseau d’Initiative Publique (RIP) en fibre optique en présence du Maire de la Ville de Matoury, Serge Smock entouré d’élus municipaux, du Directeur Général Yana Fibre, Christophe Sergues et de nombreux invités ce vendredi 03 décembre 2021.

 

Il s’agit d’une Délégation de Service Publique (DSP) attribuée par la CTG à la Société Orange via sa filiale Yana Fibre pour l’exploitation du Réseau très haut débit fibré, qui permettra le déploiement de la fibre Internet sur de nombreuses communes de Guyane.

Objectifs

  • Déployer le réseau FTTH de la CTG  sur 12 communes du Littoral de Guyane, à savoir, Saint-Georges de l’Oyapock, Régina-Approuague-Kaw, Roura, Matoury, Montsinéry-Tonnégrande, Macouria, Sinnamary, Iracoubo, Mana, Awala,-Yalimapo, Saint-Laurent du Maroni et Apatou
  • Raccorder les 35 000 prises des logements de ces communes en 5 ans avec un objectif final au 30 juin 2026
  • Réaliser la collecte par fibre optique qui permettra d’interconnecter ces 12 communes
  • Commercialiser ce réseau auprès des opérateurs commerciaux, qui le commercialiseront à leur tour auprès des utilisateurs
  • En assurer l’exploitation et la maintenance pendant les 25 ans de la DSP

 

Ce déploiement s’appuie sur un contrat industriel avec Orange qui mettra ses ressources de conception, réalisation et exploitation à disposition de Yana Fibre.

Ainsi, le réseau déployé n’est pas celui d’Orange mais bien de la Collectivité Territoriale de Guyane qui subventionne Yana Fibre pour le réaliser.

 

A savoir

Depuis le 3 novembre 2021, Yana Fibre n’est plus une filiale d’Orange mais d’Orange Concessions qui regroupe les 24 RIPs opérés par Orange.

Orange Concessions est détenue à 50% par Orange et à 50% par un consortium composé de la Banque des territoires, CNP assurances et EDF Invest.

Le montant global du projet a été chiffré à 138 millions €.

ut pulvinar id leo. leo Aenean suscipit Donec amet, et, accumsan at
X