Covid 19 : point sur les mesures économiques de soutien aux entreprises guyanaises

Une réunion sur les mesures économiques de soutien aux entreprises locales se déroulait ce mercredi 2 septembre 2020 à l’hôtel territorial, présidée par Denis Burlot, 2e vice-président délégué au développement économique et à la fiscalité, en présence de Michèle Papalia, Directrice interrégionale Antilles/Guyane Bpifrance.

Une rencontre à laquelle participaient plusieurs acteurs du territoire, mobilisés dans la mise en œuvre des mesures économiques pour aider les entreprises touchées par la crise, parmi lesquels :

  • les EPCI (CACL, CCDS),
  • les socio-professionnels du monde économique (CPME, MPI, MEDEF, Interprobois),
  • les chambres consulaires (CCIG),
  • l’ordre des experts comptables,
  • les banques,
  • les syndicats des opérateurs touristiques de Guyane

En début de séance, Denis Burlot a tenu à préciser que cette rencontre a pour but de définir les enjeux de la politique partenariale, entre la CTG, Bpifrance, les EPCI, et les autres partenaires présents, avant de laisser la parole à Michèle Papalia qui a introduit le nouveau directeur Bpifrance Guyane, Sylvain de Chadirac, avant de d’énoncer l’ordre du jour.

Étaient à l’ordre du jour :

Les aides économiques d’urgence – COVID 19

  • Volet 2 du Fonds de solidarité CTG –ÉTAT
  • Fonds d’Urgence Economique des Territoires de Guyane – FUETG – CTG-EPCI
  • Prêt Rebond FEDER des territoires de Guyane CTG-Bpifrance
  • L’aide complémentaire au FUETG des EPCI (en cours)
  • Le volet 2bis du Fonds de solidarité ÉTAT-EPCI (en cours)

  Les autres dispositifs d’aides économiques de la BPI

  • Plan Tourisme
  • Prêt de Développement Outre-Mer
  • Subvention Investissement
  • Subvention Innovation
  • Avances sur marchés publics
Le Fonds d’Urgences Économique des Territoires de Guyane de 8,7 millions d’euros, mis en place avec les 4 EPCI :

Au 31 août 2020, ce sont 777 dossiers qui ont été validés en commission partenariale, pour un montant total de 5 170 000 euros.

Prêt Rebond FEDER des territoires de Guyane CTG-Bpifrance :

Après une ouverture de la plateforme du prêt rebond FEDER des territoires de Guyane fin juillet, le constat de demandes de prêt non significatif par rapport aux entreprises qui pourraient y prétendre a conduit la mise en place de cette réunion afin de communiquer davantage, de diffuser les mesures économiques de soutien au plus grand nombre, pour permettre à celles répondant aux critères du prêt rebond des territoires de Guyane, de se positionner et d’en faire la demande sur la plateforme dédiée à cet effet.

Une soixantaine de demandes ont été déposées à travers la plateforme à ce jour.

Accéder à la plateforme prêt rebond FEDER des territoires de Guyane

L’aide complémentaire au FUETG des EPCI :

En complément du FUETG, la CTG a délégué le droit aux EPCI d’octroyer des aides sous la forme de subventions aux entreprises de leur territoire, chaque territoire ayant voté un régime d’aides définissant le cadre d’intervention et les critères d’attribution de la subvention.

Une subvention qui comporte 2 à 3 volets selon le territoire :
  • Aide forfaitaire à la mise en place au sein des entreprises des mesures barrières post-confinement
  • Aide forfaitaire à la prise en charge de la moins-value générée par les restrictions sanitaires
  • Aide forfaitaire aux entreprises en difficultés
Le volet 2bis du Fonds de solidarité ETAT-EPCI :

Concernant plus particulièrement le territoire de la CACL, Denis Burlot et Farah Khan, conseillère territoriale de la CACL ont expliqué le choix de la mise en place d’un volet 2bis au fonds de solidarité, il s’agit d’une aide complémentaire au volet 2 du fonds de solidarité. Un dispositif national pour lequel la Collectivité apporte une contribution volontaire de 956 000 euros, et la CACL, 735 000 euros.

Nouveaux dispositifs d’aides économiques de la BPI :

Enfin, les nouveaux dispositifs d’aides économiques de la Bpifrance étaient présentés à l’ensemble des participants, des prêts pour le tourisme, avec 3 ans de différé, sans garantie allant de 50 000 à 2 millions d’euros, avec ou sans les banques, ou encore pour les industries créatives, autant de dispositifs pour booster le tissus économique du territoire.

Accéder à la présentation des dispositifs Bpifrance de relance en Guyane

Les points d’amélioration évoqués, et les nouveaux dispositifs présentés, une prochaine réunion a été programmée le mercredi 16 septembre prochain, afin d’avancer, et notamment avec les banques, sur les réponses et l’accompagnement à apporter aux entreprises locales.

felis justo nec Donec dolor. dapibus vel, libero
X