Manifestation à Mana relative au transport scolaire–Position de la Collectivité Territoriale

Ce matin, l’opération de ramassage des cartes de transport scolaire organisée par la
Collectivité Territoriale de Guyane a provoqué la réaction de certains usagers de ce
service. Au regard des informations rapportées, la CTG souhaitait apporter un éclairage
sur ce contexte.

Au dernier trimestre 2017, l’administration en charge de cette compétence a fait le
constat du retard de règlement d’une quantité non négligeable d’abonnement aux
transports scolaires sur certains secteurs. Un appel à régularisation de ces situations a
été réalisé par les services, proposant une première date limite au 31 décembre 2017,
repoussée encore au 31 janvier 2018, afin de laisser le temps de l’organisation aux
usagers. Cependant, malgré la flexibilité de la Collectivité Territoriale de Guyane, une
proportion d’impayés a perduré, amenant la mise en place de mesures de contrôle.

Une méthode dont l’Exécutif se refusait le recours mais que les circonstances ont
aujourd’hui contraint. Il s’agit d’une part afin d’empêcher que ce regrettable contexte ne
perdure ainsi que le développement de ces pratiques.

Des modalités de paiement sont actuellement proposées par la CTG, dont la politique
tient en considération les situations variées des familles de Guyane. Cependant, elle
rappelle son contexte financier délicat, il ne serait pas acceptable que le fonctionnement
de ce service public soit remis en question, en raison des pratiques d’une minorité. Plus
qu’une compétence, le transport scolaire constitue un enjeu essentiel dans la stratégie
portée par l’Exécutif pour favoriser l’accès à l’éducation à tous les jeunes de Guyane.

La Collectivité Territoriale de Guyane a pris la décision de délayer l’opération de
ramassage des cartes de transport scolaire. Aussi, dès lundi 26 mars 2018 et ce jusqu’au
jeudi 29 mars 2018, tous les enfants pourront prendre les bus scolaires y compris ceux à
qui les cartes ont été retirées.

Les parents, qui n’ont pas encore réglé à ce jour l’intégralité du coût de la carte de
transport scolaire, auront toute la période des vacances de Pâques pour régulariser leur
situation auprès des CAIT concernés.

La Collectivité Territoriale de Guyane prendra ce délai imparti pour revoir ses bases
d’informations, afin de prendre en considération les dernières régularisations effectuées
par les parents d’élèves.

Ainsi, les contrôles reprendront donc à la rentrée à partir du 16 avril 2018 et sur la base
des listes actualisées entre-temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

eleifend suscipit fringilla risus elit. tristique leo. dolor. pulvinar Curabitur
X