Fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires ultramarins : 4 entreprises guyanaises sélectionnées !

Suite à l’appel à projet lancé par le Gouvernement dans le cadre du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires inscrit dans le plan « France Relance » présenté en septembre dernier, l’Etat et la Collectivité Territoriale de Guyane ont mis en place un comité technique, composé des services de l’Etat, de la Chambre de Commerce et d’Industrie, de la Direction Entreprises, Travail, Consommation et Concurrence (DTECC) et du pôle économique de la CTG, chargé de recueillir les différentes candidatures et de les soumettre pour avis d’opportunité au préfet et au président de la CTG puis pour instruction auprès de BPI.

Ce dispositif, d’un montant de 400 M€, vise à soutenir les investissements à dimension industrielle, susceptibles de démarrer rapidement et ayant des retombés socio-économiques fortes pour le territoire. Ainsi, depuis le mois de septembre, 35 dossiers d’entreprises guyanaises évoluant dans le secteur du BTP, agro-alimentaire ou encore dans la valorisation des ressources naturelles ont été déposés sur la plateforme.

La semaine dernière, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-Mer et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, ont dévoilé les 8 premiers lauréats du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires ultramarins. Ces projets représentent un montant d’investissement productif de 5,7 millions d’euros.

 

Parmi ces lauréats, la Guyane tire son épingle du jeu avec 4 entreprises retenues

  • YANA WASSAI

Situé à Montsinéry-Tonnegrande, le projet vise à valoriser les produits agricoles locaux, et plus particulièrement des graines de WASSAÏ, en y intégrant des méthodes innovantes dans les processus de transformation déjà en place, générant ainsi de nouveaux emplois et permettant la création de nouveaux produits finis.

 

  • GOV’ ENVIRONNEMENT

Située à Cayenne, cette société produit de l’électricité à partir du gaz issu de la fermentation des déchets enfouis dans l’installation de stockage des déchets non dangereux exploitée par GOV’Environnement en produisant 1 GWh par an pendant au moins 8 ans améliorera ainsi l’impact environnemental global des déchets en Guyane.

 

  • SOLAMAZ

Située à Cayenne, l’entreprise fabrique des lampadaires solaires photovoltaïques intelligents et autonomes et s’inscrit directement dans la transition énergétique avec un projet durable : une énergie propre, renouvelable et gratuite. Solamaz investira dans un nouvel actif industriel afin de gagner en autonomie, augmenter ses capacités de production et répondre aux nombreux besoins, en Guyane, dans la grande région amazonienne et plus généralement à l’international.

 

  • BIO STRATEGE GUYANE

Installée à Cayenne, cette startup fédère et structure les divers acteurs de la filière des ingrédients et matières premières végétales d’Amazonie française. Ce projet est amorcé par la phase de mise à l’échelle commerciale du portefeuille de produits d’innovation de BIO STRATEGE GUYANE et par le déploiement de son offre de services de recherche appliquée sur mesure et de contrôle qualité des bioressources et produits tropicaux et amazoniens. Il permettra la création de 23 nouveaux emplois.

sem, non neque. ipsum id Nullam
X