[Covid19 – Fonds d’Urgence Économique des Territoires] Retour sur la 2ème Commission Partenariale organisée à la CTG

La Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), représentée par Denis Burlot, 2è vice-président délégué au développement économiques et à la fiscalité, organisait ce vendredi 24 avril 2020, en visio-conférence et en présentiel, la 2ème Commission partenariale du Fonds d’Urgence Economique des Territoires. Étaient présents des élus et cadres administratifs des quatre EPCI (CACL et CCDS en présentiel et CCEG et CCOG en visio), des deux  chambres consulaires (CCI-Guyane et Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Guyane) et du Trésor Public.

 

A l’ouverture de la réunion, Denis Burlot a présenté les contours de l’état d’avancement des demandes déposées sur la plateforme dématérialisée https://fondsdurgence-guyane.fr/ du Fonds d’Urgence Économique des Territoires de Guyane. Pour rappel, ce fonds a pour objectif d’accompagner les entreprises impactées par les effets de la crise sanitaire liée au Covid-19.

 

La commission devait permettre de faire le point sur :

  • le nombre de dossiers reçus pour chaque EPCI (priorité aux dossiers de demandes de prêt de 2 500, 5 000 et 10 000 euros)
  • La validation en particulier de 111 dossiers
  • le profil des demandeurs et les difficultés rencontrées le cas échéant lors de l’émission de la demande de prêt
  • les modalités de remboursement du prêt à taux O%
  • le montant des sommes allouées en fonction de la typologie des entreprises
  • la répartition du fonds CTG vers chacun des bassins
  • le niveau d’instruction des dossiers
  • le calendrier administratif de traitement des dossiers
  • les dates envisageables pour des versements dans les meilleurs délais

Les estimations CTG prévoyaient un nombre total de 1 500 dossiers déposés pour une sollicitation moyenne de 6 000 euros.

Aujourd’hui, 821 dossiers ont d’ores et déjà été déposés sur la plateforme dédiée https://fondsdurgence-guyane.fr/ et 221 ont été instruits.

 

 

Prochaines échéances

Conscient des difficultés rencontrées par certaines entreprises (artisans, chefs d’entreprises des bassins plus éloignés, etc.), un renforcement de l’accompagnement a été suggéré pour permettre à toutes les entreprises qui en auront besoin de formuler leurs demandes d’aides et en particulier celles qui ont le plus de difficultés d’un point de vue administratif.

Un partenariat avec la BPI a également été évoqué pour les entreprises qui auraient des demandes de prêt supérieur à 10 000 euros (pour un montant jusqu’à 50 000 euros).

 

La prochaine Commission est prévue ce jeudi 30 avril 2020 à 09h.

Curabitur sit dolor. amet, Aenean sem, quis, at massa
X