[Covid19 – Aéroport d’Orly] Le président de la Collectivité Territoriale de Guyane adressait, vendredi 25 septembre 2020, un courrier au ministre de l’Intérieur sur les difficultés rencontrées à l’aéroport d’Orly par les passagers à destination de la Guyane

Dans le cadre de la crise sanitaire que subit depuis mois la Guyane et le monde entier, et qui connait un rebond dans l’Hexagone s’apparentant à une deuxième vague, un dispositif de filtrage des passagers à destination notamment de la Guyane impliquant principalement la présentation d’un motif impérieux de déplacement ainsi qu’un test PCR négatif effectué dans les 72 heures précédant le décollage , a été mis en place à l’aéroport d’Orly.

 

Si ces mesures qui visent avant tout à protéger la population guyanaise de la venue de personnes infectées susceptibles de faire repartir localement une épidémie ne peuvent qu’être saluées, Rodolphe Alexandre, président de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) a souhaité sensibiliser le ministre sur les conditions d’application sur le terrain de ces mesures.

 

En effet, des témoignages de plus en plus nombreux font état d’une certaine forme de rigidité, voire de brutalité, dans la manière dont sont appliquées ces directives. Il ne s’agit nullement de remettre en question leur bien-fondé unanimement reconnu. La manière dont elles peuvent être comprises et interprétées par les agents de la Police aux Frontières chargés sur place de leur application pose questions.

 

Retrouvez ci-après, la lettre du président de la Collectivité Territoriale de Guyane adressée au ministre Gérald Darmanin : Courrier au Ministre de l’Intérieur

 

 

sed nunc ultricies commodo tempus quis, ut dolor Aliquam
X