[Coopération – Bio-Plateaux] Installation d’une station hydrométrique franco-surinamaise sur la Tapanahony

Les 19 et 20 octobre 2021, une mission conjointe sur le fleuve Maroni entre les services du Ministère des Travaux Publics du Suriname et des institutions techniques de Guyane était organisée, en vue de l’installation d’une station hydrométrique franco-surinamaise sur la Tapanahony. Organisée dans le cadre du projet BIO-PLATEAUX soutenu par la CTG et les fonds européens du PCIA, cette initiative inédite contribuera à mieux protéger les populations des deux rives du Maroni face aux risques d’inondations.

Après avoir rencontré les autorités coutumières des villages de la Tapanahony, mardi 19 octobre 2021, il a été permis aux partenaires présents de choisir le site le plus adapté pour installer une station hydrométrique franco-surinamaise, en amont du saut « kio kondé soula », celle-ci a d’ailleurs naturellement été baptisée du nom du saut.

Des mesures pour le calibrage de la sonde ont été effectuées tout au long de la journée de mercredi et des données de hauteur d’eau seront transmises par satellite toutes les heures aux services hydrologiques des 2 pays frontaliers.

Les données recueillies viendront alimenter le bulletin hydrologique journalier produit par la plateforme bio-plateaux (www.bio-plateaux.org) au même titre que les données transmises par les stations guyanaises.

Il s’agit là d’une nouvelle avancée dans le partage de données sur l’eau entre la Guyane et ses partenaires.

Participaient à cette mission :

  • L’Office de l’Eau de Guyane (OEG),
  • la Direction Générale des Territoires et de la Mer (DGTM),
  • l’État-Major Interministériel de la Zone de défense et de sécurité de Guyane (EMIZ),
  • l’Office International de l’Eau (OiEau),
  • l’Institut National de Recherche pour l’Agriculture, de l’Alimentation et l’Environnement (INRAE),
  • le Ministère des Travaux Publics du Suriname

ante. efficitur. luctus suscipit tristique risus Curabitur libero mi, leo. dapibus
X