[Comité Scientifique Territorial] Recommandations du 21 décembre 2020

Une nouvelle réunion du Comité Scientifique Territorial, installé par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), se tenait ce lundi 21 décembre 2020.

À l’issue de cette rencontre, le comité est en capacité d’émettre un certain nombre de recommandations à destination des autorités sanitaires, fondées sur l’évaluation de la situation épidémiologique sur le territoire.

Education :

Les membres préconisent :

  • le report de la reprise des cours, d’une semaine après la date prévue, compte-tenu du risque important de contamination associé aux fêtes de fin d’année – propices aux rassemblements – et du délai d’incubation du Covid-19. Un report qui permettrait de détecter d’éventuels cas positifs et de permettre aux autorités sanitaires de mettre en place un dispositif de test idoine.
  • Une application stricte des mesures d’isolement à la reprise des cours en cas de suspicion de contamination et de cas avéré.

Campagne de vaccination locale :

Le Comité alerte sur la nécessite d’adopter la stratégie vaccinale aux données épidémiologiques locales et aux spécificités et usages du territoire.

En effet, dans l’Hexagone, la phase 1 prévoit une priorisation des personnes âgées résidant en EHPAD et des professionnels y exerçant et présentant un risque élevé.

Or, en Guyane, une part majoritaire de la population âgée de 65 ans et plus, vit à domicile avec un accompagnement familial et n’est pas concernée par un hébergement en EHPAD.

Par ailleurs, les données épidémiologiques indiquent une part importante chez les malades du Covid-19,  d’adultes non âgés présentant des comorbidités ( environ 40% ).

Considérant ces données, le comité préconise une priorisation en Guyane de publics suivants :

  • Personnes âgées résidant en EHPAD et personnel à risque y exerçant
  • Personnes âgées hors EHPAD
  • Personnes de tout âge présentant des comorbidités

 

Fêtes de fin d’année:

Le comité appelle tout à chacun à l’esprit de responsabilité en cette période festive.

 Il préconise :

  • d’éviter les grands rassemblements
  • le recours aux tests antigéniques avant les réunions familiales
  • une observation stricte des gestes barrières

Dépistage des complications :

Le comité recommande un meilleur partenariat avec la médecine libérale pour le rétablissement du dispositif de dépistage des complications permettant d’identifier les patients les plus à risque en faveur d’une prise en charge adaptée.

elementum felis vulputate, mi, nunc ut leo Sed
X