Cérémonie de présentation des conclusions du Synode de l’Église de Guyane sur l’Amazonie

Une cérémonie de présentation des conclusions du synode de l’Église de Guyane sur l’Amazonie, se déroulait ce samedi 3 octobre 2020, à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Guyane (CCIG), présidée par Monseigneur Lafont, évêque de Guyane, en présence de Rodolphe Alexandre, président de la Collectivité Territoriale de Guyane, de Pierre Désert, conseiller territorial, de Carine Sinaï Bossou, présidente de la CCIG, de Michel-Ange Jérémie, maire de Sinnamary, de José Gaillou, directeur de cabinet de la commune de Sinnamary, Jean Ganty, de Clara de Bort, directrice de l’ARS Guyane.

 

Initié par le pape François et suivi en Guyane, le synode qui envisage l’écologie sous une dimension spirituelle s’est déroulé du 23 au 26 février 2020.

Une restitution suivie d’une présentation des conclusions devait initialement se tenir au mois de mai mais, suite au confinement lié à la crise sanitaire, cette restitution a été reprogrammée.

 

Les points abordés

  • Le rêve social
  • Le rêve culturel
  • Le rêve écologique
  • Le rêve pastoral
  • Le rêve synodal

Monseigneur Lafont a précisé que, durant ces jours, toutes les composantes de la population guyanaise étaient représentées, chose essentielle pour avancer sur ces questions qui concernent l’ensemble des communautés de Guyane.

 

Rodolphe Alexandre a apprécié le message de Monseigneur Lafont sur le vivre-ensemble, la réconciliation des peuples, l’élargissement des pouvoirs déconcentrés/décentralisés pour le territoire et la préservation de la biodiversité.

justo libero. leo. elit. risus dolor ipsum diam
X