Campus des Métiers de l'Aéronotique et du Spacial

[Campus des Métiers de l’Aéronautique et du Spatial] Mise en Place du Partenariat Régions Guyane et Nouvelle-Aquitaine, Rectorats, Universités, Aérocampus et ArianeGroup

Ce vendredi 17 janvier 2020, la Collectivité Territoriale de Guyane, représentée par Claude Plenet, 12ème vice-président de la CTG, délégué à l’Éducation, à la Formation professionnelle et à l’Apprentissage, co-signait une lettre d’intention avec la région Nouvelle-Aquitaine, Arianegroup, les universités de Guyane et de Bordeaux, les rectorats de Guyane et de Bordeaux, relative au projet de création d’un campus des métiers et des qualifications de l’aéronautique et du spatial sur le territoire.

 

Contexte

Face à la concurrence de lanceurs tels que SpaceX, Arianegroup oeuvre à réduire les coûts d’exploitation de la future Ariane 6 notamment en recrutant de la main d’œuvre qualifiée en Guyane. La création d’un Campus des Métiers et des Qualifications de l’aéronautique et du spatial sur le territoire permettra de réduire ces coûts.

 

Qu’est-ce qu’un Campus des Métiers et des Qualifications ?

Le label « Campus des Métiers et des Qualifications » consiste à la mise en réseau d’établissements d’enseignement secondaire, d’enseignement supérieur, de formation initiale et continue qui proposent une offre de formations professionnelles et technologiques (niveaux bac-3 à bac+8) ciblée sur une famille de métiers.

Un campus des Métiers et des Qualifications est construit autour d’un secteur d’activité d’excellence correspondant à un enjeu économique national ou régional et est soutenu par une ou des collectivités et des entreprises. Afin d’obtenir ce label, un cahier des charges précis est à respecter.
Pour atteindre le niveau « Campus d’Excellence » un degré d’exigence encore plus accru est requis.

Les campus développent donc les liens entre école et entreprises afin de renforcer l’employabilité des jeunes (formations en adéquation avec les besoins des entreprises, appui pour l’organisation des périodes de formation en milieu professionnel, parcours de formations adaptés, construction de formations innovantes pour favoriser l’insertion professionnelle).

 

Objectifs de la lettre d’intention

  • Contribuer au développement des formations de niveau bac pro à partir d’un partenariat tri-partite CTG, académie de Guyane et Arianegroup
  • Créer un Campus des Métiers et des Qualifications, catégorie Excellence, dans l’aéronautique et le spatial, en Guyane avec pour établissement support l’IUT de Kourou.
  • Mettre en place un cadre permettant les échanges entre étudiants et formateurs de l’Aérocampus de Nouvelle-Aquitaine et le futur campus en Guyane
  • Favoriser les échanges académiques et économiques entre la Guyane et la Nouvelle-Aquitaine

 

Les engagements potentiels de la CTG

  • Mettre en place de nouvelles formations aux métiers de l’aéronautique et du spatial avec mixité des publics (scolaire, apprentis, étudiants, adultes) :
    _ travaux sur la création d’un bac pro aéronautique en alternance au lycée Jean-Marie Michotte (en cours)
    _ formations aux métiers de l’aéronautique en cours entre la CTG et le CFA des métiers de l’aérien Afmaé
    _ formations aéronautiques dans le futur lycée de Macouria
  • Assurer l’acquisition et le remplacement des équipements pédagogiques en lien avec ces formations
  • Participer à la gouvernance du campus
  • Développer la capacité d’hébergement
  • Assurer le poortage CTG/Rectorat du label afférent

 

Pour rappel, seul un Campus des Métiers et Qualifications existe en Guyane : le Campus des Métiers et des Qualifications du Bois, de l’Eco-construction et de l’Ecotechnologie de Guyane également dénommé «Campus B2E ».

 

Prochaines étapes

Après la signature de la lettre d’intention ce vendredi 17 janvier 2020 et le lancement du COPIL, des réunions mensuelles se tiendront avec le groupe technique en charge du projet de création du campus. Ce groupe technique sera composé d’agents de la CTG, du Rectorat de Guyane et de Bordeaux, d’Arianegroup, des universités de Guyane et de Bordeaux.

Les travaux du COPIL seront restitués en juin 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ante. ut consequat. facilisis Aliquam Praesent id amet, sit efficitur.
X