Avis du Comité Scientifique Territorial suite à la Réunion du Lundi 28 septembre 2020

Les membres du Comité Scientifique Territorial se sont une nouvelle fois réunis ce lundi 28 septembre 2020 dans le cadre de la crise sanitaire liée au Covid-19.

À l’issue de cette réunion, le comité est en capacité d’émettre un certain nombre de recommandations à destination des autorités sanitaires, fondées sur l’évaluation de la situation épidémiologique sur le territoire.

 

Point épidémiologique

  • Les membres du Comité Scientifique Territorial se réjouissent de l’amélioration de la situation sanitaire sur notre territoire, toutefois au regard des chiffres aux Antilles et dans l’Hexagone, la prudence est de mise.
    Il convient de garder à l’esprit le décalage de phase d’environ deux mois qui a caractérisé la progression de l’épidémie et en conséquence de se ménager des moyens de prise en charge hospitalière et de réanimation propres permettant de répondre à une situation de type rebond.
    Il convient aussi d’être en mesure de répondre à d’éventuelles sollicitations des Antilles.
  • Le Comité se réjouit de la mise en place opérationnelle de la deuxième phase de l’étude immunologique de la séroprévalence en Guyane, conduite par l’Institut Pasteur.

 

Avis sur l’application des règles de contrôle aéroportuaire (dérive)

  • Le Comité se réjouit de la suspension de l’obligation de mesure “impérative” pour rejoindre l’Hexagone. Le concept même de “mesure impérative” ouvrant le champ à l’arbitraire quant à son appréciation, source  d’incompréhension et de remise en cause des règles de protection par le public.
  • En revanche, le Comité recommande le maintien du test PCR comme principe de protection

 

Questions diverses

Le Comité Scientifique Territorial préconise :

  • Une recommandation sur une implication renforcée de la CTG dans l’extension de réseaux Sentinelles ARS déjà existants mais aussi une relance des programmes de détection des complications Covid
  • Une réflexion sur l’opportunité d’une filière de prise en charge test rapide antigénique à travers une convention ARS/CGSS/CTG
  • L’anticipation et la mise en garde quant à l’approche des vacances de la Toussaint

 

Observation

Le respect des règles de protection lors des sénatoriales aura été très approximatif et il convient, au regard de cette expérience, de recommander une meilleur organisation quant aux scrutins à venir.

 

Rappel

Le Comité n’est pas un organe de réaction, mais de réflexion et de suivi opérationnel et, ce, depuis les premiers jours de l’épidémie en Guyane.

porta. Praesent Nullam sem, suscipit Sed at ultricies commodo venenatis, venenatis Phasellus
X