Avis du Comité Scientifique Territorial du Lundi 22 février 2021

Une nouvelle réunion du Comité Scientifique Territorial, installé par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), se tenait ce lundi 22 février 2021. À l’issue de cette rencontre, le comité est en capacité d’émettre un certain nombre de recommandations à destination des autorités sanitaires, fondées sur l’évaluation de la situation épidémiologique sur le territoire.

Le comité préconise :

• Une conservation de la vigilance malgré la baisse importante de l’épidémie sur le territoire, compte-tenu de la persistance de la menace représentée par les variants.
Le Comité rappelle que d’autres territoires, tels que Mayotte, avaient eux aussi connu une baisse importante de tous les indicateurs avant d’être confrontés en l’espace de quelques jours à une nouvelle hausse très importante de l’épidémie

• Une politique de test encore plus ambitieuse impliquant des tests PCR avec criblage réalisés sur place et un séquençage (le plus rapidement possible localement) qui permettrait une évaluation précoce de la circulation des variants sur le territoire et une prise en charge adaptée incluant notamment des mesures d’isolement renforcées

• La mise en place de moyens importants visant à l’accélération de la vaccination, parmi lesquels la mobilisation de l’ensemble des professionnels de santé (médecins, infirmiers) sur tout le territoire et un approvisionnement suffisant ; l’objectif étant d’aller une immunité collective le plus rapidement possible étant donné l’élargissement de la cible vaccinale.
Au vendredi 19 février 2021, le taux de vaccination sur tout le territoire s’élevait à 0,89% (soit 2 338 personnes, source ORSG). Le Comité alerte sur l’importance de se saisir de la période d’accalmie que connaît actuellement le territoire pour vacciner massivement.

• Une conservation stricte des gestes barrières ;

• Le renforcement des contrôles aux frontières

ut Aliquam dapibus ut eget velit, elit. commodo libero non amet, luctus
X