Agriculture : la CTG accompagne un projet de production de bois d’Aquilaria, un arbre aux nombreuses vertus medicinales

Le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre, s’est rendu ce lundi 10 septembre 2018, en compagnie du Conseiller Territorial, Pierre Désert, sur des parcelles situées à Cacao et à Regina, où sont exploités expérimentalement des arbres d’Aquilaria.

L’Aquilaria est une plante originaire d’Asie du Sud-Est. En réaction à certaines agressions physiques (blessures, feu) ou biologiques (attaques d’insectes xylophages, de bactéries et champignons), l’arbre d’Aquilaria produit une résine. L’huile qu’on en tire mais également les copeaux de bois sont très recherchés par la médecine traditionnelle asiatique et de plus en plus pour l’industrie des cosmétiques.

Le dispositif expérimental initié en 2014 à Cacao et Regina, de 11 hectares de plantations, porté par un groupe d’agriculteurs, a bénéficié d’un financement FEDER (Fonds Européen pour le développement Régional), avec l’accompagnement de la Collectivité Territoriale de Guyane, Autorité de gestion ainsi que de la CIRAD (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement)

Après la phase d’expérimentation, la seconde phase de ce projet concerne la détermination des bases scientifiques et techniques pour la création d’une filière de production d’huiles essentielles d’Aquilaria haut de gamme et de produits dérivés en Guyane.

Parmi ces pistes, on retrouve notamment :

– la mise en place d’un cadre juridique et d’un partenariat avec le Laos ou des contacts institutionnels on été pris et semblent démontrer un certain intérêt pour cette collaboration

– la poursuite des plantations à partir des semences importées du Laos

-l’étude de rendement et de la qualité des huiles essentielles

-l’étude de faisabilité économique d’une filière de production durable de bois d’Aquilaria

La CTG restera particulièrement attentive à l’évolution de ce projet. Un COPIL est d’ailleurs organisé ce mardi 11 septembre 2018, à 9 h sur la question, à l’Hôtel Territorial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X