LIDAR

[Technologie] Séminaire « LIDAR et aménagement du Territoire », des données pour mieux observer la terre et aménager le territoire

Ce jeudi 14 octobre 2021, Chester Léonce, 9è vice-président en charge de l’Aménagement du territoire, du désenclavement et du transport participait à un séminaire dédié au « LIDAR et à l’aménagement du territoire » organisé par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG).

A quoi sert le LIDAR ?

De par leur résolution spatiale, temporelle et spectrale et leur composante 3D, les données LIDAR constituent une source d’information très intéressante dans de nombreuses problématiques liées à l’observation de la terre et à l’aménagement du territoire. Ces données sont mobilisées par les acteurs publics guyanais au sein de projets variés (identification de zones inondables ou de sites archéologiques, réalisation de routes, minimisation des impacts de l’exploitation forestière…).

Cette journée technique, à vocation pluridisciplinaire, avait pour but :

  • De présenter la technologie LIDAR et ses usages dans l’aménagement et la gestion du territoire à travers divers témoignages utilisateurs,
  • D’échanger largement sur les applications actuelles et à venir,
  • De réaliser un inventaire des besoins et projets (quel que soit leur niveau de maturité),
  • D’alimenter une expression de besoin à l’horizon 2025 et mutualiser les actions, les financements et les politiques publiques.

« La Collectivité Territoriale de Guyane et la Préfecture de Guyane partagent depuis 2016 une feuille de route commune en matière de référentiels géographiques à travers le Schéma Territorial de l’Information Géographique de Guyane. Les données LIDAR constituent une source d’information très intéressante dans de nombreuses problématiques liées à l’observation de la terre et à l’aménagement du territoire. La CTG a souhaité organiser cette journée, en partenariat avec la Direction Générale des Sécurités, de la Réglementation et des Contrôles (DGSRC), l’Office National des Forêts (ONF) et l’Office de l’Eau,  afin de définir ensemble les besoins, étudier leur prise en compte dans le programme national et à défaut nous engager collectivement sur des projets structurant en la matière. » – Chester Léonce, 9è vice-président en charge de l’Aménagement du territoire, du désenclavement et du transport

commodo libero. fringilla efficitur. elit. facilisis nec mi, massa accumsan ut adipiscing
X