COMMUNIQUÉ : Suicide d’un jeune Amérindien à Maripasoula – Réaction du Président de la CTG

C’est avec une vive émotion que j’ai appris la disparition tragique d’un jeune amérindien de vingt ans, qui a mis fin à ses jours, ce samedi 3 décembre 2018, à Maripasoula.

Un drame qui vient de nouveau endeuiller la communauté amérindienne, moins de 10 jours après le suicide de la jeune Auréliana Yamo, également survenu dans la commune de l’ouest.

Cette nouvelle perte vient rouvrir la plaie que représente la multiplication de ces actes désespérés au sein d’une communauté frappée par les maux que l’on connaît.

Je souhaite qu’un jour nous réussissions ensemble, à aller vers une société au sein de laquelle les peuples amérindiens de Guyane trouveront leur équilibre entre traditions et modernité; entre cultures ancestrales et mode de vie occidental. Pour qu’un jour, nous cessions enfin d’enterrer des jeunes, trop souvent confrontés à un véritable écartèlement identitaire et social.

J’adresse mes condoléances les plus émues aux familles, aux proches et à l’ensemble de la communauté amérindienne de Maripasoula et de Guyane.

Rodolphe Alexandre

Président de la Collectivité Territoriale de Guyane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X