Séminaire transversalité «Prévention Solidarité Santé» : 90 Agents Territoriaux de l’est Guyanais ont échangé sur leurs missions

La Collectivité territoriale de Guyane (CTG) organise plusieurs séminaires transversaux à destination des agents du Pôle Prévention Solidarité et Santé (PPSS) dans le but d’améliorer les modes de fonctionnement en interne et notamment travailler davantage en transversalité.

Une série de 4 séminaires qui a débuté le lundi 3 février dernier, et dont le 3è d’entre eux, s’est déroulé ce mardi 11 février 2020 au Progt de Matoury pour les agents de Matoury, Saint-Georges, Régina-Kaw, Roura-Cacao, Ouanary et Camopi.

90 agents de l’est guyanais ont donc participé à ce 3è séminaire sur la transversalité en présence de Rodolphe Alexandre, président de la CTG, de Patrice Richard, directeur général adjoint du PPSS et d’Audrey Marie, 7è vice-présidente déléguée aux actions en faveur de la petite enfance et à la jeunesse.

Et parce que la transversalité se veut au sein du PPSS mais également de la collectivité territoriale, étaient également invités à participer à ce temps d’échanges, les 4è et 9è vice-présidents de la CTG respectivement Jean-Claude Labrador (délégué au sport et au cadre de vie) et Rolande Chalco-Lefay (déléguée à la culture, au patrimoine et aux identités)  ainsi que Valérie Castor, directrice générale adjointe du pôle Sport, jeunesse et vie associative.

Comme l’a souligné Rodolphe Alexandre, l’objectif de ces séminaires est de travailler ensemble pour mieux répondre aux besoins sanitaires et sociaux de la population.

« Ces séminaires qui seront renouvelés chaque année ont vocation à constituer un moment fort pour un travail collectif pour aboutir à une réflexion commune forcément riche compte tenu de la diversité des métiers qui composent ce pôle, » a-t-il déclaré.

Pour sa part, Audrey Marie a rappelé un autre enjeu fort attendu pour le PPSS, à savoir le décloisonnement et le développement de la transversalité notamment par l’utilisation en réseau du système d’information LODAS qui a vocation à instruire, décider, exécuter, suivre et piloter toute action de nature sociale.

A la suite des allocutions des élus et des directeurs généraux de la collectivité, les agents se sont répartis dans les 5 ateliers suivants :

  • Réévaluer les critères d’agrément des assistantes familiales
  • Faire de l’usager un acteur de nos politiques, mieux accueillir et prendre en compte sa parole
  • Soutien à la parentalité
  • Territoires, espaces d’expérimentation et innovation

A cette occasion, plusieurs propositions et pistes de réflexions ont été émises et seront par la suite examinées en comité de direction en vue d’une prise en compte pour l’amélioration des conditions de travail et de la qualité du service public.

nunc consectetur efficitur. Sed sed in tristique dictum ut Aenean Donec venenatis,
X