Séminaire Odysséa : la CTG contribue au développement du tourisme maritime en Guyane

Séminaire Odysséa, la CTG contribue au développement du tourisme maritime en Guyane

Ce vendredi 21 juin 2019, se déroulait, à la CTG, la 2è journée du Séminaire « Odyssea », réseau européen des Villes-Ports et Territoires, dont l’objectif est le déploiement d’une nouvelle thématique de tourisme en Europe, le « Tourisme Bleu ».

Présidé par Rodolphe Alexandre, Président de la Collectivité Territoriale de Guyane, et Claude Plénet, 12è Vice-Président délégué à l’éducation, l’apprentissage et à la formation professionnelle, en présence de la Ville de Cayenne, de la Ville de Sinnamary, de la CACL, des services de l’État, du Conseil de l’Europe, du Ministère des Affaires Etrangères, de la Fédération des Industries Nautiques, d’une délégation des Antilles, des membres d’Odyssea Caraïbes, d’Hélène Paul, Vice-Présidente de l’Office Communautaire de l’Agglo, et d’acteurs du tourisme en Guyane.

Au programme de la journée, la présentation des aménagements et la stratégie à mettre en œuvre sur le littoral en faveur d’un tourisme maritime, et de plusieurs projets pour une approche alliant tourisme et développement économique.

En préambule, le Président a réaffirmé le soutien de la Collectivité Territoriale de Guyane pour ce projet, dont elle est partenaire, qui vise à développer le tourisme au sein d’un territoire qui mérite d’être visité par le plus grand nombre. Au-delà, il vise à créer et à structurer un itinéraire nautique dont l’objectif est de renforcer et valoriser les filières liées au tourisme, à « l’économie bleue », dans le cadre d’un développement économique durable visant à faire découvrir la Guyane.

Il a été présenté la stratégie de reconquête du littoral guyanais, l’objectif étant de permettre aux habitants de déambuler le long de ce littoral en développant l’attractivité des villes et en aménageant le front de mer.

Il s’agit pour les différents acteurs de valoriser la façade maritime du territoire, avec plusieurs circuits qui conduiraient au développement économique de celui-ci, grâce à une hausse de la demande en restauration, vente de produits, excursions, hébergements/hôtellerie, sports de loisirs/nautiques ainsi que tous les équipements touristiques à mettre en place et qui engendreraient de l’emploi.

Quelques exemples de circuits qui pourraient être proposés :
– La découverte du folklore guyanais, avec un carnaval hors saison
– un circuit retraçant le passage de l’esclavage aux temps modernes
– un projet de navette fluvio-maritime capable de capter les croisiéristes des Îles du Salut, de les ramener sur le territoire de la CACL jusqu’au vieux port de la Ville de Cayenne
– Une navette sur l’Oyack alliant balades sur le fleuve et accès aux sentiers forestiers
– Accès à Montsinéry et circuit terroirs du centre littoral

Claude Plenet a clôturé cette matinée par un discours fédérateur en expliquant que le défi est celui de la croissance du tourisme en Guyane, en créant un maillage routier et fluvial avec l’outil Odyssea. Il reste à mettre en valeur nos richesses, en aménageant nos espaces, nos plages, et en ayant d’autres mairies qui rejoignent le projet car l’union est bénéfique.

Pour terminer, il a invité la population à être le premier acteur du tourisme en Guyane : consommer local, pour mieux le vendre le produit Guyane à l’extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

neque. venenatis risus. Phasellus leo porta. tristique ultricies ut commodo Aenean
X