Retraité bien méritée pour le lieutenant-Colonel des sapeurs-pompiers Michel Henriot

Ce vendredi 26 février 2021, avait lieu au Centre d’Incendie et de Secours de Rémire-Montjoly, la cérémonie de départ à la retraite du lieutenant-Colonel, Michel Henriot.

C’est en présence de nombreuses personnalités politiques, civiles et militaires, de plusieurs anciens pompiers, de ses collègues et de ses proches, qu’une journée conviviale a été organisée pour rendre hommage à cette figure du SDIS Guyane dont l’engagement prendra officiellement fin dans quelques semaines.

Une cérémonie solennelle et symbolique souhaitée par Rodolphe Alexandre, président de la CTG, également président du Conseil d’administration du SDIS, en l’honneur du lieutenant-Colonel Michel Henriot, chef d’état-major, directeur adjoint, commandant en second par intérim, et à laquelle assistaient plusieurs conseillers territoriaux parmi lesquels, Pierre Désert (également maire de Régina), Céline Régis (également maire d’Iracoubo), Claude Plénet (également maire de Rémire-Montjoly), Rolande Chalco-Lefay, Elaine Jean, Emilie Ventura-Clet et Claudia Sau-Wah Ling.

Le Colonel Frédéric Robert, directeur du SDIS, a retracé sa longue et riche carrière de Sapeur-Pompier Professionnel.

Une carrière qui a débuté par un engagement en qualité de Sapeur-Pompier Volontaire le 16 juillet 1980 à l’âge de 16 ans. Convaincu d’avoir trouvé sa voie, il organise sa scolarité et son cursus universitaire en vue de devenir officier de sapeur-pompier professionnel, objectif qu’il réalisera en 1985 après avoir été admis au concours de lieutenant.

Un parcours professionnel salué par toutes les personnalités qui se sont succédé au pupitre. Parmi elles, le colonel Frédéric Robert, Thierry Queffelec, préfet de la Guyane, Christiane Taubira, ancienne garde des sceaux, Claude Plénet, maire de Rémire-Montjoly, Phillipe Kong, ancien 1er vice-président du CA-SDIS et Rodolphe Alexandre, président du CA-SDIS.

L’exécutif territorial n’a pas caché son admiration pour celui qu’il a qualifié de « vaillant sapeur-pompier ».  41 années de services au cours desquelles il s’est particulièrement distingué par sa grande implication au sein du SDIS, par son courage, sa témérité et sa ténacité sans faille. Un travail d’exemplarité du travail de dévouement que les cadres et en particulier le lieutenant-Colonel, Michel Henriot apportent à la sécurité des guyanais.

Cette cérémonie a également été ponctuée par une remise de médaille pour acte de courage et dévouement au lieutenant José Salomon, ainsi qu’une remise de cadeaux à deux anciens, des personnalités historiques des sapeurs-pompiers, et le dévoilement d’une stèle réalisée par l’artiste Abel Adonaï.

Une ambiance festive est venue clôturer cette cérémonie solennelle.

mattis justo eleifend sed mattis dapibus vel, libero
X