Rencontre avec une délégation de députés de la commission des Affaires Culturelles et de l’Éducation, autour des relations entre le spatial, la transition écologique et l’aménagement du territoire

Ce lundi 29 novembre 2021, Gabriel Serville, président de la Collectivité Territoriale de Guyane,  rencontrait une délégation de députés de la commission des affaires culturelles et de l’éducation, composée de Fannette Charvier, députée du Doubs et référente du groupe de travail attenant au dossier lié au déplacement sur le territoire, Cécile Rilhac, députée du Val d’Oise et vice-présidente de la délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale et Sylvain Templier, député de Haute-Marne et suppléant de Bérangère Abba, secrétaire d’État à la Biodiversité, en présence de Chester Léonce, 9e vice-président délégué à l’aménagement du territoire, au désenclavement et aux transports. Une rencontre autour des relations entre le spatial, la transition écologique et l’aménagement du territoire, sujets sur lesquels les députés se penchent depuis 2 ans, au travers un groupe de travail, et qui sera l’occasion de faire un focus sur l’écologie et les politiques territoriales en Guyane.

Cette visite sur le territoire nous permet de nous rendre compte des choses très concrètement, et d’échanger sur des thématiques diverses pour avancer sur les différents dossiers que nous traitons. Ainsi, nous pourrons nous emparer des alertes et les porter à l’assemblée nationale, sur des sujets tels que, la recherche, l’environnement, la biodiversité et la coopération entre les collectivités territoriales, le Centre Spatial Guyanais, les acteurs de la recherche mais également la population guyanaise.

Fannette Charvier, députée du Doubs

Le président de la CTG s’est exprimé, à cette occasion, sur les potentialités s’agissant du lien à établir entre le spatial, la transition écologique et l’aménagement du territoire, tout en alertant sur les problématiques récurrentes rencontrées par la population :

Il était important de pouvoir faire le point sur l’état d’avancement des travaux, d’échanger sur les problématiques en matière d’accès aux données qui permettent notamment d’anticiper sur l’aménagement de notre territoire, grâce aux images satellitaires. Je tiens à rappeler que la Guyane vit des situations difficiles et que si nous sommes en capacité d’offrir les technologies les plus développées qui existent, avec bientôt le lancement du télescope spatial James Webb, nous avons encore des zones blanches sur ce territoire, et des zones non reliées à l’électricité ou encore raccordées à l’eau potable. Nous comptons sur l’implication de la délégation, pour que soient remontés ces éléments auprès des différents ministres de tutelle.

Gabriel Serville, président de la Collectivité Territoriale de Guyane

felis accumsan quis consectetur id Aliquam dolor. elementum luctus libero
X