Remise d’un moteur à l’aéroclub de Cayenne-Matoury pour la poursuite de la formation des jeunes guyanaises et guyanais pilotes sur le territoire

Ce lundi 8 mars 2021, un moteur d’avion était remis à l’aérodrome, à l’association de l’Aéroclub de Cayenne-Matoury, par Rodolphe Alexandre, président de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), accompagné de Pierre Désert, conseiller territorial et maire de Régina, en présence d’Émile Moncy, président de l’Aéroclub de Cayenne-Matoury, de Guillaume Robert vice-président de l’aéroclub, de Jean-Yves Ho You Fat un des fils fondateurs de l’aéroclub, et président de la commission des finances de l’aéroclub, d’élèves pilotes, de mécaniciens, et d’un instructeur.

 

Le président de l’association a chaleureusement remercié Rodolphe Alexandre, pour le soutien indéfectible de la CTG : une subvention de 60 000 € ayant été accordée à l’association aéroclub Cayenne-Matoury, suite à une délibération en assemblée plénière, le 28 octobre 2020, dans le cadre de la convention de remise en état d’aéronefs, en vue de l’acquisition d’un moteur d’un appareil de type Cessna.

Il a rappelé que cette association d’utilité publique créée en 1947, véritable maillon de la chaîne en termes de formation des jeunes, est aujourd’hui encore debout et poursuit son travail et ses missions, grâce à des aides comme celle-ci.

 

Formation des jeunes

Le président de la CTG a indiqué que l’objectif de cet accompagnement reste  l’instruction pour la jeunesse, la formation de pilotes grâce à la remise en vol de l’appareil.

Il a précisé que des formations se dérouleront de Camopi à Maripasoula et permettront notamment de revitaliser l’aéroport de Régina et d’accompagner l’association pour développer davantage les formations de jeunes, ce dont on ne peut que se réjouir.

Le président de la CTG a conclu en valorisant les pilotes formés, depuis l’aide de l’ex-région Guyane, avec la continuité de la CTG, pour arriver à un total de 7 pilotes guyanais confirmés à ce jour.

« Cet avion école permet la formation initiale de pilotes de ligne, de jeunes guyanais qui pourront par la suite évoluer dans les airs, pour la plus grande fierté de la Guyane. »

Les pilotes formé(e)s

  1. Lohanns Chong-Pan (pilote d’ATR42)
  2. Jean-Philippe Ho You Fat (pilote d’ATR42)
  3. Raymons Cazal (en poste à Air Guyane Express)
  4. Joël Lemki (évoluant dans l’Hexagone)
  5. Gwenaël Théolade (en formation formation pour piloter les ATR42)
  6. Olivier Misère (commandant Air Guyane express)
  7. Christophe Prudent (évoluant à Air Guyane Express)

Trois d’entre eux évoluent sur la compagnie Air Guyane Express, d’autres sont pilotes d’ATR42 dans le monde.

Entre 2016 et 2018, ce sont 256 051,60 € de crédits votés pour les formations aéronautiques.

 

Détail coût moteur/Équipement :

  • Moteur/Equipement :

31 899,55 €

  • Transport/Dédouanement :

12 650,55 €

  • Equipement radio/Navigation

11 625,66 €

  • Transport/Dédouanement :

3824,34 €

 

Autre formation

A ce jour, 5 élèves sont en Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA), accessible aux élèves à partir des classes de 4e et de 3e, l’objectif étant de leur faire faire découvrir les métiers de l’aviation, avec des notions sur la météorologie, l’histoire de l’aviation, les consignes de sécurité ou encore de navigabilité… de rencontrer des professionnels et d’obtenir un diplôme.

porta. ut leo. luctus tristique mattis in ut efficitur.
X