Réaction de Gabriel Serville, président de la Collectivité Territoriale de Guyane, suite à l’assassinat de Jovenel Moïse, président d’Haïti

« J’ai appris avec effroi l’assassinat de Jovenel Moïse, président d’Haïti, ce mercredi 7 juillet 2021, acte indicible qui a plongé la Guyane, comme toute la communauté internationale, dans la stupeur et l’effroi.

 

De tous temps, la Guyane a tissé des liens particuliers avec Haïti et sa communauté.

La diaspora haïtienne présente sur le territoire en est le témoin et cet évènement touche l’ensemble de la population guyanaise.

 

J’adresse mes condoléances les plus attristées à l’ensemble de la communauté haïtienne suite à cet acte odieux qui a coûté la vie à leur président démocratiquement élu.

 

J’espère que toute la lumière sera faite sur cet événement tragique et qu’Haïti pourra retrouver au plus tôt des heures plus sereines.

 

Aux premières heures hier matin, j’ai pris l’attache de Sauvenel Augustin, gérant intérimaire du Consulat Général d’Haïti en Guyane.

Je l’ai rencontré hier en fin de journée afin de lui présenter, au nom de la Collectivité Territoriale de Guyane, mes condoléances et d’échanger avec lui sur ce terrible drame mais aussi sur les perspectives à venir.”

 

Gabriel Serville,

Président de la Collectivité Territoriale de Guyane

venenatis odio tempus commodo Praesent at venenatis, dolor. nunc
X