Le Président de la CTG et ses Vices-Présidents en visite sur le chantier de la Maison des Archives

Ce jeudi 16 février 2017, le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane,Rodolphe Alexandre accompagné de sa 11e Vice-présidente de la Collectivité Territoriale de Guyane, Rolande Chalco-Lefay, déléguée à la Culture aux Patrimoines et Identités  et de son 12e Vice-Président de la CTG, Claude Plenet, délégué à l’Education, à l’Apprentissage et à la Formation professionnelle, effectuait, en présence notamment du Président du Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification (GEIQ) dans les métiers du bâtiment, Olivier Mantez, une visite du chantier de la Maison des archives de Rémire-Montjoly, construite dans le cadre de la Maison des Cultures et des Mémoires de la Guyane (MCMG). A cette occasion, un état des lieux des travaux a été dressé, et une présentation du dispositif d’insertion des jeunes a été faite.

La Maison des Cultures et des Mémoires de la Guyane est basée sur 2 sites :

  • Le bâtiment principal, réservé à l’exposition au public, situé à Jean Martial
  • La Maison des archives, située à Rémire-Montjoly

La Maison des archives est un projet d’une surface totale de 8500 m², financé à 75 % par la CTG, et à 25 % par l’Etat, pour un coût total de 20 millions d’euros. Le site comprendra les archives territoriales de la Guyane, ainsi que les réserves muséales et archéologiques. S’y trouveront également une salle de conférence et une salle de lecture.

Le bâtiment aura une double vocation :

  • protéger les documents et objets de valeur constituant le patrimoine culturel et historique de la Guyane
  • être le porteur de cette mémoire, le signifier de manière tangible, et renforcer ainsi l’appartenance identitaire à la culture guyanaise

Après une rapide présentation des travaux, des techniques de sécurité et des matériaux, la Directrice du GEIQ BTP, Nathalie Potel, a effectué une présentation du dispositif d’insertion des jeunes. En effet, sur certains marchés, une clause d’insertion prévoit la formation et le recrutement de jeunes en difficultés d’accès à l’emploi. Au titre de ce chantier, 17 jeunes sont d’ores et déjà intervenus. À la fin des travaux, c’est une trentaine de jeunes qui aura réintégré le monde du travail avec près de 12 500 heures d’insertion, grâce à ce dispositif.

La matinée s’est clôturée par une visite du chantier, visite durant laquelle le Président de la CTG, Rodolphe ALEXANDRE, a pu rencontrer et échanger avec les jeunes issus du dispositif d’insertion. Il en a profité pour leur faire part de son souhait de les voir persévérer dans cette voie.[/vc_column_text]

[/vc_column][/vc_row]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *