Le Président de la CTG à Paris pour défendre les intérêts des marins-pêcheurs guyanais

Le Président de la CTG à Paris pour défendre les intérêts des marins-pêcheurs guyanais

Afin de défendre les intérêts des marins-pêcheurs Guyanais, le Président Rodolphe Alexandre a participé aujourd’hui à Paris au comité État – Région sur le FEAMP (fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche), unique fonds structurel européen dont l’État est autorité de gestion.

La mise en œuvre du FEAMP se fait attendre et son utilisation est déjà par avance rendue compliquée aussi bien pour les collectivités et régions, que pour les porteurs de projets.

Grâce à l’intervention des Régions de France, de la CTG et de la CTM, aujourd’hui un certain nombre d’engagements ont été obtenus de la part du secrétaire d’Etat en charge des Transports, de la Mer et de la Pêche, Alain Vidalies :

– l’ouverture de l’ensemble des champs d’intervention d’ici la fin de l’année, comme par exemple l’équipement, la transformation des produits de la mer ou encore l’aquaculture ;
– la mise en ligne des formulaires de demandes d’aide pour les bénéficiaires, également avant la fin de l’année ;
– une simplification des démarches afin de permettre une accélération de la mise en œuvre et donc du versement des aides aux porteurs de projet ;
– le versement des aides européennes relatives au Plan de Compensation des Surcoûts d’ici février 2017 (la CTG avait jusqu’à présent avancé plus de 5 millions d’euros pour ne pas mettre en difficulté la pêche locale) ;
– un suivi régulier au travers de réunions mensuelles sous le format État-Regions jusqu’à la mise en œuvre effective et complète du FEAMP prévue pour la fin du 1e trimestre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *