Le Président de la Collectivité Territoriale à Maripasoula : internat, transport aérien, voeux aux agents

Ce jeudi 9 février 2017, le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre, s’est rendu à Maripasoula en compagnie de sa 3ème Vice-Présidente, Isabelle Patient, déléguée à l’Aménagement du territoire, au Logement et au Transport pour plusieurs événements majeurs :

Pour commencer, une présentation du calendrier des travaux de réfection de l’internat du collège Grand Man Difou était prévue dans l’établissement même, en présence du Maire de la commune de l’Ouest, Serge Anelli, et du principal du collège, Patrick Bagannier. Il a été établi que la 1ère phase des travaux de réhabilitation débutera en février 2018 pour une livraison prévue au premier trimestre 2019. Ce sont 140 internes qui seront accueillis au sein de la nouvelle structure.

Après cette présentation, le Président de l’Assemblée de Guyane était attendu à la Mairie pour la Signature d’une Convention liant la CTG, la mairie de Maripasoula et le GEIQ BTP Guyane. Il s’agit d’une clause d’insertion des jeunes de la commune dans tous les chantiers publics qui seront initiés par la CTG et/ou la Commune de l’Ouest et qui ira de pair avec un processus de pré-qualification de ces jeunes dans le domaine du BTP. Il s’agit là d’un accord majeur pour l’insertion et la qualification de la jeunesse de la commune de l’intérieur.

C’est ensuite du transport aérien et du fret dont il était question lors d’une réunion durant laquelle la 3ème Vice-Présidente de la CTG, Isabelle Patient a expliqué à la population venue en nombre, les résultats d’un audit commandé par la collectivité, portant sur la ligne aérienne reliant la Commune de l’ouest guyanais au littoral. Face au doublement du nombre de passagers en 6 ans, il s’agissait de faire un état des lieux de son fonctionnement, dans l’optique d’un lancement d’une nouvelle ligne, régi par une volonté de moduler l’offre, de l’adapter aux pics de fréquentation. Une tarification plus élargie et l’assurance d’un acheminement suffisant sont également des points majeurs qui figurent au cahier des charges de ce projet. Autant d’éléments qui devaient être expliqués à la population de Maripasoula dont les inquiétudes concernant les difficultés liées au transport aérien vers cette commune voisine de Surinam sont grandes.

Le président de la CTG a achevé cette journée passée dans la plus grande commune de Guyane en présentant ses vœux au personnel de la CTG. Des vœux de bonheur, de santé, de paix et de solidarité. A cette occasion, Rodolphe Alexandre a également souhaité rappeler la nécessité que des valeurs telles que la responsabilité et la conscience professionnelle animent chacun des agents de l’antenne de Maripasoula.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *