Les premiers véhicules de test ont franchi le pont sur l’Oyapock

Après 5 longues années d’attente et de nombreuses réunions de la Commission mixte transfrontalière franco-brésilienne, les premiers VL (Véhicules légers) et utilitaires français et brésiliens ont franchi le pont sur l’Oyapock, le 16 janvier 2017, lors d’un exercice commun de simulation d’ouverture de l’ouvrage reliant la Guyane au Brésil.

Pour cet évènement international, plusieurs officiels ont participé à l’exercice : le Président de la CTG, Rodolphe Alexandre, accompagné de la conseillère territoriale, Léda Mathurin, le Gouverneur de l’Etat d’Amapa, Antonio Waldez Goes da Silva, le Préfet, Martin Jaeger et les Maires de Saint-Georges de l’Oyapock, Georges Elfort, et d’Oiapoque, Maria Orlanda Marques Garcia.

Un briefing s’est tenu au préalable des opérations dans la salle des Douanes du Poste-frontière français. entre les autorités françaises (Police aux frontières, Douanes, Direction de l’agriculture, Centre de coopération policière, Etat-major interministériel de zone, gendarmerie, DEAL, DIECCTE) et brésiliennes (Police fédérale, Recette fédérale, VIGIAGRO en charge des contrôles agricoles sanitaires et phytosanitaires, ANVISA en charge des contrôles sanitaires et IBAMA en charge des questions environnementales).

L’ouverture provisoire du pont a permis de tester l’ensemble des dispositifs douaniers et policiers des deux rives de l’Oyapock, comme le bon fonctionnement des barrières de sécurité et du système informatique de contrôle des personnes et des biens, afin de rendre plus efficace les contrôles aux deux postes-frontières.

Jeudi 19 janvier, un exercice de grande envergure s’est déroulé sur le pont entre la sécurité civile et les sapeurs-pompiers français et brésiliens. Le scénario déployé pour cet exercice avait pour but de coordonner les moyens de secours entre les deux pays.

Des réunions conjointes sont programmées avec la Commission mixte transfrontalière dans plusieurs thématiques, notamment celle du transport dans le cadre d’échanges commerciaux. Une nouvelle étape d’ouverture partielle de l’ouvrage aux VL et piétons est prévue, avant ouverture officielle et définitive de l’ouvrage.

leo. venenatis Sed nec suscipit et, dapibus Nullam sem,
X