Mise en place du premier conseil des territoires de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage le Jeudi 1er octobre 2020

Les conditions sanitaires actuelles ne favorisant pas les réunions physiques, le premier conseil des territoires de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, présidé par Jean-Marc Ayrault, président de la fondation, s’est tenu par visioconférence le jeudi 01 octobre 2020.

 

L’ordre du jour était le suivant

  • Ouverture par le Président de la Fondation
  • Information sur les modalités d’élection à la présidence et à la vice-présidence du conseil des territoires
  • Tour de table des 22 collectivités membres fondatrices de la Fondation
  • Présentation du programme d’action de la Fondation et perspectives 2021 (20 ans de la loi Taubira)
  • Questions diverses

 

Pour rappel

La Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) a adhéré en 2019 comme membre fondateur à la Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage, reconnue d’utilité publique le 12 novembre 2019. Cette fondation, qui agit pour l’intérêt général et la cohésion nationale, soutenue par l’Etat, des partenaires publics et privés, a pour ambition « d’inscrire l’esclavage colonial comme un fait majeur de l’Histoire de France, de faire reconnaître ses héritages multiples, culturels et humains, d’utiliser le savoir pour lutter contre le racisme et les discriminations ».
https://memoire-esclavage.org/

 

Le conseil des territoires est l’une des instances de la gouvernance de la fondation, rassemblant les 22 collectivités territoriales fondatrices. Parmi celles-ci, sont dénombrés 14 communes, 1 communauté de communes et 7 départements et régions, soit 12 collectivités d’outre-mer et 10 collectivités métropolitaines. La CTG est la seule représentante de Guyane.

 

Ville de Basse-Terre (Guadeloupe) Ville de Bordeaux (Gironde)
Ville de Fort-de-France (Martinique) Ville de Brest (Finistère)
Ville de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) Ville de Houilles (Yvelines)
Ville de Saint-Denis (La Réunion) Ville de La Rochelle (Charente-Maritime)
Ville de Saint-Pierre (Martinique) Ville du Havre (Seine-Maritime)
Communauté d’agglomération Cap Excellence (Guadeloupe) Ville de Lorient (Morbihan)
Collectivité Territoriale de Guyane Ville de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire)
Département de Mayotte Ville de Nantes (Loire-Atlantique)
Département de Guadeloupe Ville de Paris
Département de la Réunion Région Ile-de-France
Région Guadeloupe
Région La Réunion

 

Le président de la fondation, M. Jean-Marc Ayrault, que Rodolphe Alexandre, président de la CTG, a invité l’an dernier à l’occasion de la commémoration de l’abolition de l’esclavage le 10 juin 2019, a remercié les collectivités membres fondateurs pour leur concours, leur soutien et attend beaucoup des partenariats qui vont se nouer.

Dans le tour de table, Mme Rolande Chalco-Lefay, vice-présidente déléguée à la Culture, au Patrimoine et aux Identités, a présenté la CTG, ses actions et ses projets dans les domaines de l’histoire et de la mémoire de l’esclavage et du marronnage.

Elle a insisté sur les réalisations scientifiques, la conservation et la valorisation du patrimoine, la programmation annuelle, la création du mémorial des libérés de 1848 et fait part d’opérations en cours.

 

Calendrier du 2e semestre 2020 et temps fort national 2021

La fondation a présenté son calendrier du 2e semestre 2020 et esquissé le temps fort national de l’année 2021 autour du 20e anniversaire de la loi du 21 mai 2001, dite loi Taubira, reconnaissant la traite et l’esclavage comme crime contre l’humanité.

La collectivité souhaite fortement que la fondation et les collectivités partenaires s’associent pour faire connaître et reconnaître les spécificités de l’histoire de nos territoires et la diversité des cultures et des langues qui sont nées de l’esclavage.

Elle compte, comme les autres collectivités qui se sont exprimées, sur l’instance de partage d’expériences et de dialogue qu’est la fondation afin d’aborder plus efficacement les questions de mémoire, d’éducation, de citoyenneté et de (re)connaissance à parts égales de l’histoire et des cultures.

pulvinar quis, commodo elementum tristique quis facilisis
X