« Lovena » : un court métrage guyanais accompagné par la CTG actuellement en tournage

L’hôtel territorial était le lieu, ce lundi 12 août 2019, du tournage d’un court métrage réalisé par le guyanais Olivier Sagne qui a collaboré sur le film « Chocolat » ou encore « Orpailleur », et également assistant réalisateur de la série « Guyane ». Ce projet produit par Kanopé films de Marc Barrat, et Bear Team Productions de Lauren Belrose, sera diffusé courant 2020 par Canal +.

« Lovena », première réalisation d’envergure était initialement intitulée « Sweet Micky ».  Le scénario ayant évolué, l’œuvre cinématographique porte aujourd’hui le prénom de son personnage principal, une jeune fille de 13 ans, d’origine haïtienne, qui remporte les présélections d’un concours international d’échecs organisé en Guyane. Sont alors retracées les semaines préparation de la compétition.

Le scénario se déroule en Guyane, à Cayenne et Kourou, ce qui était important pour le réalisateur, premier prix du concours de scénario d’Outre-mer « Hohoa » en 2009, qui y voit là une manière de promouvoir son pays d’origine.

Deux tiers de l’équipe, techniciens, intermittents et autres professionnels sont guyanais : une volonté pour le réalisateur de pouvoir compter sur des talents au niveau local et d’encourager cet art sur le territoire.

Olivier Sagne anime d’ailleurs des ateliers de comédie, et réalise des interventions dans des classes de lycées permettant aux jeunes voulant se lancer dans ce domaine de partager avec un professionnel les réalités du terrain.

Ce court métrage d’une demi-heure a obtenu une subvention à travers le « Fonds Territorial de soutien à la création cinématographique et audiovisuelle » de la CTG. Au total, 40 000 euros ont aidé à la réalisation de ce projet, (aide au développement et à la production).

Une aide qu’apporte la Collectivité Territoriale de Guyane pour accompagner les porteurs de projets, favoriser l’émergence de talents locaux et valoriser le territoire en images.

Rolande Chalco-Lefay, 9e Vice-Présidente déléguée à la culture, au patrimoine et aux identités, était présente pour encourager cette création guyanaise, elle a souhaité au réalisateur et à son équipe beaucoup de succès dans la réalisation de ce projet, et a précisé qu’une avant-première aura lieu à l’Encre dans le cadre des rendez-vous du cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sem, dolor. nunc in Donec leo. et, Aenean ultricies neque. dapibus risus
X