Les Journées des Peuples Autochtones reviennent pour une 9e édition

Ce mercredi 31 juillet 2019, se tenait à l’Hôtel Territorial la conférence de presse qui vient présenter la 9e édition des Journées des Peuples Autochtones de Guyane, organisée par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG).

L’occasion pour le Président de la CTG, Rodolphe Alexandre,  et pour le conseiller territorial délégué aux peuples autochtones, Hervé Robineau, de revenir sur les enjeux de ce rendez-vous devenu incontournable, dédié à célébrer et valoriser les peuples premiers de Guyane.

Cette année, c’est une programmation aussi riche que variée, entièrement élaborée par des associations œuvrant en faveur de la culture amérindienne, avec l’accompagnement des équipes de la collectivité, qui sera proposée à la population, au cœur de la capitale.

Ainsi, différents ateliers, concours d’artisanat, initiations, jeux, tables rondes et prestations artistiques viendront rythmer ces journées. Et afin de garantir au public une expérience empreinte de découvertes, pas moins de 55 stands tenus par plus d’une centaine d’artisans, investiront la Place des Palmistes à Cayenne.

Parmi les nouveautés et temps forts de cette 9e édition, on note :

  • un concours de construction de carbets, qui se tiendra du lundi 5 au vendredi 9 août, jour de la remise des prix.
  • un concours de chants dédié aux jeunes de l’ensemble du territoire, avec en invité spécial le rappeur autochtone canadien, Samian Tremblayen

Un rendez-vous que le Président Rodolphe Alexandre souhaite voir se perpétuer tant, a-t-il rappelé « il s’agit d’un véritable moment de partage et de rapprochement de l’ensemble des peuples de Guyane ». Un événement qui favorise « l’appréhension et la découverte de la racine amérindienne ».

Retrouvez le programme complet des JPA 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

leo. Donec sit neque. dictum ut
X