Les élèves originaires de l’intérieur auprès de leur famille pour la période des fêtes

Dans le cadre de sa compétence en matière d’éducation, la Collectivité territoriale de Guyane a mis en place, depuis plusieurs années, un dispositif d’accompagnement particulier des élèves issus des communes de l’intérieur et inscrits dans des établissements scolaires du littoral, qui consiste notamment en une prise en charge des frais de déplacements inhérents à leur retour auprès de leur famille durant la période des fêtes de fin d’années.

 

Une opération particulièrement lourde cette année avec la conjonction de deux phénomènes : l’augmentation du nombre d’élèves inscrits à ce dispositif (635 jeunes pour ces vacances) et un nombre réduit de jours entre le début des vacances (vendredi 21) et le réveillon de Noël (lundi 24 décembre). Cette situation a conduit la Collectivité à prendre des dispositions spéciales, entre l’affrètement d’un avion supplémentaire venu des Antilles, destiné à augmenter ponctuellement la capacité d’Air Guyane à répondre à la demande, et la mobilisation d’opérateurs de transport fluvial sur le Maroni (vers Grand-Santi, Papaïchton, Maripasoula-bourg et les villages amérindiens situés en amont) et l’Oyapock (vers Camopi, Trois-Sauts, Trois palétuviers et Ouanary).

 

Au total, ce sont donc 100.000 euros qui ont été investis afin de permettre à ces jeunes de se rapprocher de leur famille à une période où cette proximité est plus que jamais importante, a fortiori pour eux qui, le reste du temps, doivent assumer leur apprentissage scolaire en étant privés de l’encadrement familial dont bénéficient leurs camarades originaires des communes du littoral. Souhaitons à ces élèves particulièrement méritants d’en profiter pour bien recharger leurs batteries afin, à leur retour, de pouvoir poursuivre leur scolarité dans les meilleures dispositions possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X