Le déménagement de l’IFSI vers l’université est en bonne voie !

Une nouvelle réunion de travail du Comité de pilotage mis en place pour l’amélioration de l’environnement géographique et pédagogique de l’IFSI  a eu lieu ce jeudi 27 août 2020 dans les locaux de la CTG.

Ce COPIL s’est tenu sous la présidence de Catherine LEO, 5è Vice-présidente en charge de l’action sanitaire et médico-sociale, en présence des signataires du protocole d’accord signé le 3 mai 2019 que sont l’ARS, le CHC, l’université et l’IFSI représenté par son directeur, Eddy Constantin ainsi que les collaborateurs du pôle formation de la CTG.

Il était question dans cette perpective d’accalmie de la crise covid 19, de poursuivre le travail sur le transfert de l’IFSI du Campus Saint-Denis vers le site universitaire de Troubiran à Cayenne.

Engagement fort de la Collectivité territoriale, il était important pour l’élue déléguée à l’action sanitaire et médico-sociale de faire un point d’étape sur l’état d’avancement de ce projet ambitieux proposant aux étudiants des conditions d’apprentissage dignes et des espaces pédagogiques  nobles pour les professionnels.

Ce transfert aura lieu grâce au déploiement de structures modulaires. Ces espaces devraient pouvoir accueillir l’ensemble des 300 étudiants infirmiers.

Ce nouvel IFSI de 1200 m² sera stratégiquement implanté  sur un terrain d’assise de 3000 m² situé à proximité des étudiants en santé de l’Université de Guyane, de la bibliothèque et des futurs pôles santé et  recherche dont la 1ère pierre a été récemment posée.

La crise covid et ses impératifs de toutes sortes ont eu un impact sur les délais de traitements du permis de construire qui devrait être délivré d’ici à la semaine prochaine.

Ainsi, les travaux vont pouvoir rapidement être lancés par le CHC en charge des opérations et doivent durer 5 mois ce qui permet de programmer la prochaine rentrée dans les nouveaux locaux en janvier 2021.

Comme le stipule le protocole d’accord, la nouvelle structure est entièrement financée par l’ARS (FIR), opération estimée à 2M d’euros ; le financement  du fonctionnement et des Équipements étant déjà à la charge de la CTG (dotation annuelle de 2.4 M d’euros).

Le COPIL se penchera très rapidement sur le devenir des formations aides-soignants et auxiliaires de puéricultures, promotions qui ne peuvent intégrer l’université.

Cette intégration de l’IFSI dans l’université permettra de débrayer très rapidement sur la structuration de la filière des sciences infirmières avec entre autre la pratique avancée.

Ce fut également  l’occasion  de faire un bilan sur l’implication des étudiants dans cette crise sanitaire. La CTG leur adresse ses remerciements pour l’investissement fourni.

Enfin, la rencontre s’est terminée par la restitution des premiers éléments de l’audit financier sur l’IFSI demandé par la CTG. Des pistes d’amélioration seront proposées afin d’optimiser le processus budgétaire à tous les niveaux.

Un prochain COPIL est prévu dans un mois.

libero. Aenean fringilla in sem, libero Aliquam dolor. consectetur
X