Lancement d’une enquête participative auprès de la population guyanaise, visant à améliorer la gestion du site du Rorota

Dans le cadre de la législation afférente aux chemins de randonnée, la Collectivité Territoriale de Guyane, compétente dans la mise en œuvre du Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR), aménage, valorise et assure l’entretien de treize itinéraires de promenade et de randonnée, inscrits sur ce plan.

À ce titre, et afin de mettre en place un règlement d’usages réalisé en collaboration avec la commune de Rémire-Montjoly, elle lance une enquête participative visant à recenser les attentes de la population, à travers un questionnaire, sur les améliorations, le suivi et la valorisation du site du Rorota.

Objectifs :

  • améliorer et valoriser la gestion du site
  • mieux connaitre les attentes du public
  • susciter l’intérêt pour la randonnée auprès du public
  • faire découvrir les sentiers de randonnée, le patrimoine naturel et/ou historique
  • favoriser l’essor de ce loisir sportif, bien-être et santé
  • favoriser le développement du territoire (écotourisme)
  • favoriser les activités famille et de cohésion sociale

 

Quelques chiffres :

  • 25 895 visiteurs sur environ 6 mois sur le sentier du Rorota (environ 4315 personnes par mois)
  • 120 000 euros par an d’investissement par la Collectivité Territoriale de Guyane pour l’entretien des sentiers dont elle a la charge (élagage, abattage de branches ou d’arbres dangereux, traitement des déchets) …
  • 50 000 euros en travaux d’aménagement et de mise en sécurité selon les années.
  • 4 à 5 passages par an pour l’entretien afin de garantir la sécurité du public (élagage, abattage de branches ou d’arbres dangereux, dégagement de chablis, enlèvement de déchets, petites réparations d’ouvrages de franchissement) …

 

Le sentier du Rorota, en apprendre plus :

Le sentier du Rorota se compose d’une boucle de 5 Km, encerclant les flancs du Mont Caïa et surplombant la plage de Gosselin. Il permet au public, jeune et moins        jeune, de découvrir ou redécouvrir un versant du riche patrimoine naturel de la Guyane, avec des vues panoramiques, sur l’anse sableuse en contrebas, les îlets de Rémire et le morne rocheux de Montravel.

Plusieurs bassins de retenues d’eau sont visibles, ils servaient autrefois à l’acheminement de l’eau potable à Cayenne, aujourd’hui encore le Lac du Rorota demeure une réserve d’eau pour les habitants de Rémire-Montjoly.

Répondre au questionnaire : Enquête participative sur le sentier de Rorota

ante. Donec dolor. consectetur eleifend adipiscing risus porta. felis efficitur.
X