Lancement du schéma des formations sanitaires et sociales

Ce lundi 13 mai 2019, se tenait une réunion de lancement du schéma des formations sanitaires et sociales, sous la Présidence de Catherine Léo, 5ème Vice-Présidente de la CTG, déléguée à l’action sanitaire et médico-sociale.

Une rencontre qui réunissait différents partenaires (CTG, ARS, l’IRDTS, l’IFSI, l’ONISEP, la CAF, l’ARS, l’ORSG, le PP+, CTG-PCPI, PPSS), dédiée à une présentation des résultats d’une mission de conseil réalisée par le cabinet PROGÉA, dont la CTG a sollicité l’expertise dans le cadre de l’élaboration d’un nouveau schéma des formations sanitaires et sociales.

Ce plan basé sur un diagnostic territorial, dédié à définir les grandes orientations permettant de répondre aux enjeux sanitaires et sociaux du territoire, en termes de formation, succédera à celui défendu et mis en oeuvre entre 2009 et 2014, par l’Ex-Région. Des enjeux, plus que jamais d’actualité en raison du contexte sociodémographique de la Guyane.

La mission de conseil dont le bilan a été présenté ce jour impliquait une analyse du précédent schéma, et l’établissement d’un diagnostic en vue de dégager des orientations permettant la mise en place d’un nouveau plan performant. Parmi les axes de réflexion avancés , on retrouve les points suivants :

•favoriser l’accès des jeunes guyanais aux formations sanitaires et sociales
•garantir un service public de qualité pour les formations sanitaires et sociales
•anticiper l’évolution des diplômes et des filières de formation
•moderniser et territorialiser l’offre de formation
•développer un système d’observation intégré et fiable

La question de l’attractivité du territoire a également été abordée, notamment s’agissant de la volonté partagée qu’un outil permettant la délivrance d’agréments et l’installation de professionnels sur le territoire qui œuvreront en faveur de la formation locale, soit mis en place.

A travers, ce comité de pilotage, la CTG entend mener une démarche partenariale avec les différents acteurs du secteur sanitaire et social, en faveur d’une politique territorialisée correspondant aux besoins du territoire dans ce secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X