L’Aéroport Félix Eboué obtient la certification européenne de sécurité

Désormais, l’Aéroport International Cayenne-Félix Eboué est certifié pour l’Europe par la Commission Européenne et l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA). A ce titre, l’Aéroport International Félix Eboué  confirme un haut niveau de sécurité aéronautique européenne sur le plan des infrastructures et des processus opérationnels.

La cérémonie de remise du Certificat Européen de Sécurité Aéroportuaire s’est déroulée ce vendredi 24 novembre 2017 à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Région Guyane (CCI-Guyane), place de l’Esplanade à Cayenne en présence de nombreux  invités parmi lesquels, la présidente de la CCI-Guyane, Carine Sinaï-Bossou, le Directeur Interrégional de la Sécurité de l’Aviation Civile aux Antilles-Guyane et des représentants du monde consulaire et de l’aviation civile.

Dans son discours d’ouverture, la présidente de la CCI-Guyane, Carine Sinaï-Bossou a adressé ses remerciements au Directeur Interrégional de la Sécurité de l’Aviation Civile aux Antilles-Guyane, Frédéric Guignier venu des Antilles remettre en mains propres ce Certificat Européen de Sécurité Aéroportuaire. « Cette distinction témoigne de notre capacité de gestionnaire de pouvoir répondre aux exigences européennes les plus strictes pour l’exploitation et la sécurité aéroportuaire », souligne la présidente de la CCI-Guyane. Elle poursuit, « aujourd’hui, nous pouvons dire, que nous entrons dans la « Cour des Grands  Aéroports Européens » après un long parcours et une collaboration des plus fructueuses entre la CCI-Guyane, la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) et ses autres partenaires en particulier, la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement de la Guyane (DEAL) et le Service de Navigation Aérienne (SNA) ».

Intervenant très brièvement, le Directeur Interrégional de la Sécurité de l’Aviation Civile aux Antilles-Guyane s’est dit satisfait du travail réalisé au cours des derniers mois par les équipes de la CCIG et la DGAC, en souhaitant que cet Aéroport International d’une capacité de 600 000 passagers/an puisse mieux répondre à ses nouvelles  exigences.

Enfin, concernant la récente décision de la DGA de fermeture du ciel guyanais très prochainement quant à ses répercussions réelles sur l’économie guyanaise, la CCI-Guyane entend se mobiliser et saisir ses partenaires sur ce dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X